jeudi , 30 juin 2022

Strabisme : un bilan réussi pour le « Squint Project » du Rotary Club de Phoenix

Du 18 au 23 avril, 200 enfants atteints du strabisme sont passés sous l’œil expert du Dr Atul Seth et du Dr Siddharth Kesarwari dans le cadre du « Squint Project » du Rotary Club de Phoenix. Cette initiative, en collaboration avec le Rotary Club de Thane et le ministère de la Santé et du Bien-être, a permis notamment à 45 enfants d’être opérés de cette pathologie. Le don d’un tonomètre portable à l’hôpital ophtalmologique Subramania Bharati à Moka a également eu lieu.

« Cette année, le projet du Rotary Club de Phoenix, dans le cadre de son engagement à combattre le strabisme, a connu un fort succès. Au cours de la semaine du 18 au 23 avril, nous avons pu procéder à 155 consultations et 45 opérations chirurgicales », a déclaré le président du Rotary Club de Phoenix, Samir Khatri. « Même si, en tant que Rotariens, notre but n’est pas d’être récompensés pour les services rendus à la communauté, je dois avouer que j’ai eu un sentiment d’accomplissement lorsqu’une maman dont l’enfant a été opéré m’a confié qu’après l’opération, son petit lui a dit que désormais il ne sera plus la cible de moqueries à cause de ses yeux. Je dois dire qu’à ce moment-là, tout ce pourquoi nous avons travaillé a pris un sens, toutes les heures passées à nous préparer ont été accomplies et la fatigue ressentie après le projet se sont révélées une bénédiction !» a-t-il ajouté.

Soulignons qu’un médecin et 15 infirmières locaux ont également bénéficié d’une formation experte de la part des strabologues indiens, le Dr Atul Seth et le Dr Siddharth Kesarwari, pour un traitement optimal de cette pathologie. Fort du succès du « Squint Project », le Rotary Club de Phoenix compte réitérer son engagement à travers une nouvelle édition. La prochaine date sera communiquée ultérieurement.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Condamnation du beau-père d’Ayaan – Adil Ramdoo : «Sa sentence prison là pas assez»

Vendredi soir, Sheik Mohammed Al Ashar Sobratee, 24 ans, a été trouvé coupable, à l’unanimité …