vendredi , 19 juillet 2019
Accueil / Actualités / Au siège de l’Alliance Française À Port-Louis : Rasheed Khaidoo et ses filles exposent une cinquantaine de tableaux
Rasheed Khaidoo

Au siège de l’Alliance Française À Port-Louis : Rasheed Khaidoo et ses filles exposent une cinquantaine de tableaux

Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la Francophonie et de la célébration du 51e  anniversaire de notre Indépendance, a eu lieu le vernissage d’une exposition intitulée de « Mahebourg à Port- louis » au siège de  l’Alliance Française à Port-Louis, le vendredi 15 mars 2019.

Fait singulier à signaler : cette exposition fait découvrir diverses œuvres de Rasheed Khaidoo et de ses deux filles, Aadilah et Alizah, tous trois enseignants de dessin.

Au milieu d’une kyrielle de tableaux aux couleurs chatoyantes, Rasheed et ses filles ont le sentiment du devoir accompli après plus de cinq mois de travail et de recherche. Le thème de l’exposition «De Mahebourg à Port –Louis : une incursion dans l’histoire de Maurice» a une valeur pédagogique car les tableaux exposés racontent l’histoire de notre pays. Rasheed, Aadilah et Alizah ont dû effectuer de nombreuses recherches pour décrire l’histoire de notre pays par des tableaux qui nous emmènent dans les vastes cultures de canne à sucre, les monuments  et maisons anciennes, l’hôpital militaire et le collège Royal de Port-Louis de l’époque qui nous font revivre le passé au présent. Rasheed a essentiellement travaillé à l’huile tandis que ses deux filles ont utilisé le crayon, le pastel, l’acrylique, l’aquarelle et d’autres techniques pour produire un travail de qualité.

Les visiteurs, dès le premier coup d’œil, sont attirés par les tableaux savamment peints qui dégagent une fraîcheur artistique indéniable. Les tableaux aux couleurs fortes et gaies comme le noir, le rouge, l’orange, le vert pomme, le gris, le bleu et un mélange de couleurs évoquent notre nation arc-en-ciel. Les œuvres de Rasheed, d’Aadila et d’Alizah sont une véritable symphonie de couleurs qui brille de mille feux et suscite l’admiration.

Rasheed Khaidoo, ex-assistant recteur du collège Islamic de Port-Louis, nous parle de la beauté comme mentionnée dans le Coran. Ses tableaux font étalage de la beauté avec une dimension spirituelle. Il puise sa force dans le soutien familial et exprime sa joie d’être entouré de ses filles qui elles aussi ont choisi la voie de la peinture pour exprimer leurs sentiments.

Soulignons que l’exposition à l’Alliance Française à Bell-Village est restée ouverte pendant une semaine et les tableaux seront mis en vente subséquemment. Les responsables des collèges ont pu à faire visiter l’exposition à leurs élèves et ces derniers ont appris l’histoire du pays à travers la peinture.

Rasheed Khaidoo est d’autant plus fier car pour lui c’est une première mondiale. « Jamais dans le monde il n’y a eu une exposition à laquelle ont contribué un père et ses filles », dit-il. Il remercie son épouse, son fils, son gendre et M. Hassen Heerah qui l’ont encouragé à faire étalage de ses qualités d’artiste.

Portrait de famille

Rasheed Khaidoo, ex-assistant recteur du college Islamic de Port-Louis, est père de trois enfants et a fait ses études au Mauritius Institute of Education (MIE). Après avoir décroché son diplôme, il a enchaîné avec un Bachelor in Education (BEd). Après 40 ans comme professeur de dessin, il est récompensé par la direction du collège qui le nomme assistant recteur. Il est parti  à la retraite en 2018. Rasheed dit que c’est grâce aux encouragements de ses deux filles qu’il a accepté de monter cette exposition. Il a une pensée spéciale pour M.Marcel Lagesse, chef de section du département Visual Arts, qui l’a guidé dans cette voie artistique alors qu’il préparait son diplôme au MIE. De son côté, Aadilah a fait ses études à l’université de Maurice.

Attirée par le dessin depuis son enfance, elle décroche son BSc en Textile & Fashion Design. Enseignante au collège Madad-ul–Islam, Aadilah encourage ses élèves à opter pour le dessin pour s’exprimer afin d’évacuer le stress. Pour elle, l’art c’est l’enseignement de l’esthétique. Quant à Alizah, est elle enseignante au collège Labourdonnais de Vallée-des-Prêtres. Elle a décroché son diplôme de même qu’un BEd au MIE. Elle prépare à présent  une maîtrise à l’université de Brighton. Elle exprime sa reconnaissance envers son recteur M.Soobadar, et à tous ceux qui ont été à ses côtés pour monter cette exposition.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …