jeudi , 13 août 2020
Saleem Peerbocus

Saleem Peerbocus à la recherche d’une prothèse

Ex-employé de la compagnie United Bus Service, Saleem Peerbocus, 52 ans, a vu sa vie basculer après l’amputation de son pied droit à la suite d’une complication de santé liée au diabète.

Tout a commencé il y a un an quand Saleem a ressenti une atroce douleur à l’orteil droit. À l’hôpital, selon le diagnostic établi par les médecins après observation, un caillot de sang obstruait la circulation sanguine dans une veine. Au mois de février 2019, les médecins constatant que le sang ne circulait plus dans son pied droit, lui firent savoir que le seul recours pour empêcher la gangrène était l’amputation. Saleem accepte la décision des médecins et au mois de février l’amputation du pied est effectuée. Depuis, il doit dépendre sur son épouse et ses enfants pour se déplacer. Comble de malchance, la compagnie qui l’employait lui a offert une indemnité de cessation d’emploi bien maigre. « Mo ti prend loan pou range deux pièce cotte mo papa et mo fine servi sa l’argent là pou rembourse mo dette », dit-il.

Père de 3 enfants, dont une fille de 15 ans, il arrive difficilement à contribuer aux dépenses familiales bien que son épouse travaille. Une année après, Saleem refuse sa situation et souhaite devenir indépendant pour ne pas vivre aux crochets des autres.

« Mo envie mette moi sur pied pou aide mo famille », laisse-t-il entendre. Saleem prend contact avec une organisation pour se procurer une prothèse. Après plusieurs mois d’attente il décide de contacter un centre de prothèse à Beau -Bassin. Il doit trouver la somme de Rs 159 000 pour faire l’acquisition de la prothèse. Ce qui est au-dessus de ses moyens . « Mo envie déplacer couma tout dimoune et mo pou capave fer ène travail pou aide mo famille », dit-il encore. Saleem touche une maigre pension qui couvre à peine ses frais de médicaments. Il lance un appel à nos frères et sœurs pour contribuer à lui rendre le sourire.

« Mo pe demande banne frère et sœurs pou contribuer pou aide moi acheter ène prothèse pou mo capave déplace», implore-t-il.

Saleem Peerbocus souhaite que l’utilisation de la prothèse lui rende la vie agréable et il pourra trouver un emploi léger dans une entreprise. « Mo bien besoin sa prothèse-là pou mo déplacer et pou vinne en aide à mo famille », explique-t-il.

Ceux qui souhaitent contribuer peuvent faire un virement bancaire à la MCB au numéro de compte suivamtt : 447310798.

Vous pouvez appeler Saleem sur le 57702165 pour lui rendre visite à Vallée-Pitot .

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Policiers acquittés dans l’affaire Toofany – Yousouf Toofany : «Ena aussi ene Juge suprême là-haut»

L’attente a été longue pour les proches d’Iqbal Toofany qui est décédé le 2 mars …