lundi , 15 juillet 2019
Accueil / Actualités / Navin Ramgoolam : «Le gouvernement manipule les chiffres»
Navin Ramgoolam

Navin Ramgoolam : «Le gouvernement manipule les chiffres»

À la  conférence de presse du Parti Travailliste  samedi 30 juin, à son QG  à Les Salines, le leader de ce parti, Navin Ramgoolam a critiqué le budget présenté par Pravind Jugnauth et a accusé le gouvernement de manipuler des chiffres. « Dernier budget annonce 7 objectifs, pa ene sel la dan ine achieve », dit-il. Il s’est étonné qu’alors que l’ex-ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo avait évoqué la barre des 7 % lors du premier budget de l’alliance Lepep, Pravind Jugnauth a lui évoqué 3,9 %, et que de son côté la Mauritius Commercial Bank  indique que la croissance n’atteindra que 3,8 %.

Selon le leader du PTr, le pays se dirige vers la banqueroute et le taux de déficit sera supérieur à 5%. Il prévoit aussi que le gouvernement devra débourser des millions pour payer à Betamax. Outre la manipulation des chiffres, il a aussi dénoncé des transferts d’argent massifs, vers des corps paraétatiques pour camoufler certains échecs du gouvernement.

Abordant la transaction immobilière de Rs 48 m, entre le fils de l’ancien ministre Soodhun et des étrangers, Navin Ramgoolam affirme que l’aval du Premier ministre est requis dans ce genre de situation. Il a pris à partie  le PS Pather, qui était Senior Chief Executive au ministère du Logement et des Terres, ainsi que la notaire Wendy Sawminaden. «  Apres accuse  dimune de corruption ? Al guet zot figire dans la glace », a laissé entendre Navin Ramgoolam. En ce qui concerne la situation du Law and Order dans le pays, il a déploré les attaques qui se multiplient contre des touristes. Le ministre Koonjoo en a aussi pris pour son compte sur le projet des fermes aquacoles. Selon le leader rouge, ce projet attirerait des requins dans nos lagons.

Par aillleurs, Navin Ramgoolam a mis en garde les étrangers qui comptent faire une demande pour l’obtention de passeport mauricien qu’ils risquent de perdre leur argent. « Nous allons passer à la loupe tous ces dossiers », a laissé entendre Navin Ramgoolam.  Selon lui, « Mauriciens pu vine étranger dans pays là ».

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hadj 2019

Hadj 2019 : les dates de départ et de retour finalisées

À dix jours du départ du premier contingent des hadjees pour l’Arabie saoudite, tous les …