lundi , 19 avril 2021

Exercices physiques : Rester en forme en étant à la maison

Le confinement a été étendu jusqu’au 30 avril. Et malgré l’ouverture partielle, plusieurs Mauriciens se retrouvent à la maison, télétravail oblige ! Nooreena Hossenbaccus, Fitness Coach, propose gratuitement des séances d’exercices à travers Zoom à l’intention de la gent féminine.

Vous en conviendrez, être confiné à la maison permet difficilement la pratique d’exercices physiques. C’est dans cette optique que Nooreena Hossenbaccus a commencé à proposer depuis deux semaines des séances d’exercices physiques à travers l’application Zoom. En sus de pouvoir garder le contact avec ses élèves, la Fitness Coach ne manque pas de vanter les nombreux autres avantages de cette application. « Elle me permet de voir les participantes, du moins, celles qui choisissent d’allumer leur camera. Du coup, je peux intervenir pour les guider dans leurs mouvements, si besoin est. Aussi, je peux m’assurer que seules les femmes puissent y avoir accès. Elles se sentent alors plus rassurées », dit-elle.

D’ailleurs, lors de la première séance, le vendredi 19 mars, Nooreena Hossenbaccus avait enregistré pas moins de 80 participantes. Les sessions se déroulent à raison de 4 fois par semaine, de 17h à 18h. « Cela permet à celles qui font du télétravail ou qui sont tout simplement occupées durant la journée de participer mais aussi à celles qui ont manqué une session de se rattraper lors des prochaines séances », explique-t-elle. Selon Nooreena Hossenbaccus, les sessions sont adaptées aux débutantes, aux plus habituées, aux jeunes ainsi qu’aux moins jeunes.

Différents exercices

Ses classes débutent généralement par une séance d’échauffement d’une dizaine de minutes. Cela, à travers une de ses touches personnelles qu’est le fitcombat, qui allie des exercices de cardio et des techniques de combat car, soulignons le, Nooreena Hossenbaccus est aussi ceinture noire de karaté et instructrice d’arts martiaux. « Cela permet de booster le rythme cardiaque, brûler les graisses tout en apprenant des mouvements de combat », fait-elle ressortir. Cela se fait avant d’enchaîner avec différents types d’exercices. « Il y a des classes adaptées spécifiquement au cardio, cardio-toning, les exercices fonctionnels, bodyweight, etc. », souligne-t-elle.

Notre interlocutrice précise qu’il n’est pas non plus important d’avoir des équipements spéciaux chez soi. « On peut tout à fait utiliser des objets qu’on trouve à la maison, une bouteille d’eau pour faire office de ‘dumbbell’, une ‘horni’ ou encore un bâton », dit-elle, tout en soulignant que bien des exercices peuvent aussi se faire sans aucun équipement.

Pour Nooreena Hossenbaccus, l’objectif ultime de ces sessions de gym ne se cantonnerait pas seulement à la perte de poids ou pour rester en forme physiquement. « C’est aussi important pour le mental. Car, le confinement reste une situation stressante pour tout le monde. Néanmoins, je reçois de bons retours des participantes qui avancent que la gym leur permet de bien s’alimenter et de dormir le soir par exemple », se réjouit la trentenaire.

Absence de motivation

C’est l’année dernière, alors que la période de confinement tirait à sa fin, que Nooreena Hossenbaccus a commencé à proposer des sessions de gym à travers l’application Zoom. Mais avant cela, elle partageait des vidéos et d’autres informations pratiques sur les exercices que les femmes pouvaient faire à la maison. « Lorsque le premier confinement a pris fin, de nombreuses femmes se sont retrouvées avec une moyenne de 3 à 4 kilos supplémentaires, car en sus de l’absence de motivation pour faire de la gym, elles avaient aussi beaucoup grignoté pendant le confinement », expliquet-elle.

Or, le souhait de cette habitante de la capitale est de vulgariser la pratique d’exercices physiques auprès des femmes de tout âge. « Il faut qu’elles développent cette passion pour les exercices et qu’elles puissent les faire tout en s’amusant. Ce n’est qu’ainsi qu’elles chercheront à en faire davantage, leur permettant ainsi de l’intégrer dans leur vie de tous les jours », soutient-elle. Et de préciser qu’elle le fait gratuitement, car cela lui permet de mettre ses connaissances et ses compétences au service des autres, donc pour une bonne cause.

Pour de plus amples détails , Nooreena Hossenbaccus invite les intéressées à la suivre sur sa page Facebook « Nooreena FitCombat Classes » ou sur Instagram : Nooreena_ Fitcombat_Mauritius.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Mehraaj Shareef : visite du célèbre Naatkwaan Dr Nisar Ahmed Marfani

Dans le cadre du Mehraaj Shareef qui sera célébré dans la nuit du mercredi 10 …