jeudi , 6 août 2020

En plein confinement : les enfants racontent leur Ramadan

Pour la plupart d’entre eux c’est une grande première. Le premier Ramadan de nos bambins est toujours un moment de bonheur et d’accomplissement. Confinés à la maison, les enfants nous racontent leur expérience du Ramadan cette année.

Sufyan Caramtally (7 ans) : «J’attends l’heure de l’iftaar avec impatience»

C’est la première fois que le petit Sufyan Caramtally, 7 ans, jeûne pendant le mois du Ramadan. « Je ne trouve pas cela difficile, car je jeûne ensemble avec ma famille. Chez moi, tout le monde observe le jeûne et donc, je ne veux pas être le seul à ne pas le faire. Je me réveille le matin pour le sehri et je prends une tasse de ‘Oatmeal’ et c’est tout. Aussitôt le sehri terminé, je retourne au lit pour me réveiller pendant la journée », nous raconte-t-il.

Sufyan suit aussi les classes à la télévision. Après les devoirs, il se met à jouer à des jeux sur son portable ou à regarder des dessins animés. « J’attends l’heure de l’iftaar avec impatience tous les jours. Je compte les minutes et je tends l’oreille pour écouter ‘la sirène’. L’iftaar est mon moment préféré de la journée. J’aime boire le thé et manger les gâteaux que ma maman prépare », dit-il. Après le dîner en famille vers 8h, Sufyan et sa sœur Nihaad, 12 ans, regardent la télé.

Malgré son jeune âge, Sufyan confie qu’il n’a manqué que trois ‘roza’ cette année. « Je suis un peu triste de les avoir manqués. Mais je suis aussi très content d’avoir pu jeûner tous les autres jours. Désormais, je me prépare pour la célébration de l’Eid-ul-Fitr. Cette année, je ne pourrais pas accompagner mon papa à la mosquée pour accomplir le ‘namaz Eid’. Aussi, on n’a pas acheté de vêtements neufs à cause du confinement. C’est la première fois que je vais célébrer l’Eid sans des vêtements neufs », laisse-t-il entendre.


Leila Subruty (9 ans) : «Je préfère aller à l’école lorsque je jeûne»

Leila Subruty est la benjamine et aussi la seule fille d’une famille de trois enfants. Elle nous dit qu’elle a l’habitude de jeûner pendant le Ramadan. « J’ai commencé à jeûner dès l’âge de 6 ans. Bien sûr, avant je jeûnais qu’une demi-journée ou je ne jeûnais pas tous les 30 jours. Cette année, je n’ai manqué que quelques jours de jeûne parce que j’étais malade », confie-t-elle.

Apres le sehri, la petite Leila s’adonne à la lecture du Coran jusqu’à la prière du Fajr. « Après la prière, je vais me coucher pour ensuite me réveiller à 9h30 afin de suivre les classes en ligne. Parfois après le namaz Fajr, je ne dors pas. Je regarde la télé avec mon grand frère, Rizwaan.

Leila nous dit que pendant la journée, elle joue avec ses frères, accomplit certaines tâches ménagères et se repose. « J’aide maman à dresser la table pour l’iftaar. Mais je préfère aller à l’école lorsque je jeûne parce que les journées passent plus vite et on ne s’ennuie pas. À l’école, on a pas le temps de penser à la nourriture », avance-t-elle. La petite Leila nous dit enfin qu’elle célébra l’Eid avec ses cousins et cousines via visioconférence.


Zakir Bhugaloo (6 ans) : «J’aide ma maman à préparer les gâteaux pour l’iftaar»

Zakir Bhugaloo observe le jeûne du Ramadan pour la première fois cette année. Il dit avoir voulu le faire pour imiter ses parents. « Je me réveille pour le sehri à 4h15. Je bois beaucoup d’eau surtout. J’accomplis le namaz Fajr ensemble avec mon papa et ma maman avant d’aller au lit. Je me réveille ensuite à 09h30 et je regarde les émissions éducatives à la télévision et aussi les dessins animés », raconte-il.

Le petit garçon de 6 ans confie qu’il mange à midi avant de continuer son jeûne jusqu’à l’heure de l’iftaar. « J’aide ma maman à préparer les gâteaux pour l’iftaar. C’est moi qui dresse la table. Quand maman est fatiguée, j’aide ma grand-mère à tout ranger le soir. Je connais les noms de tous les gâteaux que maman prépare tous les jours. Très souvent, elle me laisse choisir les gâteaux qu’on va manger pour rompre le jeûne. Je fais le ‘namaz’ avec maman dans la journée. Je lis deux ‘surahs’ et après elle lit le reste », dit-il avec enthousiasme. Zakir confie aussi qu’il est très excité pour la fête de l’Eid malgré le confinement.


Aisha Munganee Mea (7 ans) : «J’arrive maintenant à jeûner toute une journée»

Aisha Munganee Mea et sa sœur Ounaysa sont âgée de 7 ans et 6 ans respectivement. Elles font de leur mieux pour ne pas manquer leur ‘roza’. Aisha raconte qu’elle jeûne depuis l’âge de 5 ans. « J’observais le jeûne jusqu’à midi mais maintenant, je suis grande et j’arrive à jeûner toute une journée », confie-t-elle.

Elle avoue toutefois que certains jours, le jeûne est plus difficile. « Des fois, j’ai très faim et soif. Ma ‘dadi’ prépare alors plus de gâteaux et d’alouda pour l’iftaar », poursuit-elle. Apres la prière de Zohr, Aisha raconte que son grand frère lui apprend quelques sourates du Coran. « Le soir, mon papa et mon oncle dirigent le namaz Taraweeh. J’accomplis aussi les Taraweeh, du moins quelques-uns », ajoute-t-elle.

Quant à la petite Ounaysa, elle observe le jeûne pour la première fois cette année. « Certains jours, j’ai jeûné une demi-journée. Mais j’ai également pu jeûner une journée toute entière. Je m’abstiens du jeûne lorsque je suis malade. J’ai parfois très soif, surtout lorsqu’on joue. Dans ce cas, je fais des ablutions et je me sens mieux», nous dit Ounaysa.

Les deux sœurs nous disent qu’elles auront l’occasion d’accomplir la salaat-ul-Eid. « Notre papa, nos oncles, et d’autres membres de la famille vont accomplir le namaz Eid à la maison. Nous allons y participer », lancent-elles et d’ajouter qu’elles seront aussi un peu tristes, car ce sera leur première Eid sans leur ‘dada’.

Jameela Jaddoo

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Les heureux élus du pèlerinage – Wajdan Ali : une Saoudienne de 25 ans guérie de la Covid-19

«Je suis submergé de joie», confie Ni Haoyu. À l’image de ce Chinois, de nombreux …