dimanche , 28 novembre 2021

Delta : ce variant tant redouté !

Le variant Delta de la Covid-19 sème la mort sur son passage. Comment vous protéger et protéger votre famille contre ce variant redoutable et redouté ?

Le variant Delta de la Covid-19 est, selon les experts, hautement contagieux et suscite les inquiétudes des professionnels de la santé. Depuis ces derniers jours, il est au cœur de toutes les conversations et la crainte de le contracter gagne du terrain. La psychose s’installe peu à peu chez les Mauriciens.

Qu’est-ce que le variant Delta ?
Ce variant de la Covid-19 est un variant du SARS-CoV-2 et il a été identifié pour la première fois en Inde, dans l’état du Maharashtra. Il préoccupe, car il est facilement transmissible et se propage rapidement d’une personne à l’autre et il provoque une forme grave de la maladie.

Comment s’est-il développé ?
Plus un virus a la possibilité de circuler largement et de se propager, plus il a la possibilité de se répliquer. Dans ce cas, il a plus de chances de muter. Le variant Delta, qui est aussi appelé B.1.617.2, a connu plus d’une vingtaine de mutations par rapport à sa souche initiale de Wuhan. Ses mutations ont amélioré la capacité du virus à infecter son hôte.

Est-il plus contagieux ?
En effet, ce variant est hautement contagieux et semble deux fois plus sévère que les variants précédents. Une étude menée en Ecosse et publiée dans The Lancet, démontre que le risque d’hospitalisation semble deux fois plus élevé chez les personnes infectées par le variant Delta.

Les vaccins sont-ils efficaces contre le Delta ?
Les vaccins contre la Covid-19 approuvés par l’OMS restent à ce jour le moyen le plus efficace de se protéger contre les maladies graves et les décès, y compris ceux causés par le variant Delta.


Dr Shameem Jaumdally : « Maurice doit mettre en place de nouveaux protocoles face au Delta »

Dr Shameem Jaumdally, virologue et épidémiologiste en Afrique du Sud, s’est penché sur la question du variant Delta à Maurice. Il répond à nos questions.

Quelle est la part du Delta dans la flambée des cas à Maurice ?
Cela s’explique biologiquement par la charge virale supérieure du variant Delta comparativement aux autres variants de la Covid-19. En d’autres mots, une personne infectée au Delta a beaucoup plus de virus dans ses voies respiratoires et a donc une plus grande possibilité de les transmettre à son entourage et surtout d’infecter plus de personnes autour d’elle. Il est à noter, que sur une centaine de personnes infectées, une personne développera une forme sévère de la maladie.

Comment déterminer la gravité de la situation ?
Le taux de positivité est un des indicateurs pour mesurer l’urgence de la situation. Ce taux est calculé en prenant le nombre de personnes positives et en le divisant par le total de tests effectués. A partir, de là, chaque pays doit établir un seuil dans le but de passer à des mesures drastiques. Par exemple, en Afrique du sud, le seuil est de 10 % et à partir de ce pourcentage, les restrictions sanitaires s’intensifient.

Faut-il ainsi revoir les protocoles ?
Evidemment, il faut mettre en place de nouvelles mesures face à cette nouvelle vague de Delta. Il est bon de faire comprendre à la population que ces nouveaux protocoles sont nécessaires mais ils seront temporaires. En prenant en considération la situation économique du pays, il est évident qu’on ne peut envisager un nouveau confinement. Les activités essentielles devront se poursuivre mais sous de nouvelles conditions.

La fermeture des écoles est-elle justifiée ?
Nos jeunes ont fait face à des difficultés durant les derniers mois et les cours ont été très irréguliers. Avec le variant Delta, beaucoup de pays ont dû revoir leur système éducatif. La décision de fermer les écoles et de passer aux cours en distanciel est judicieuse.

Comment mieux protéger les employés pas éligibles au télétravail ?
En effet, il est triste de noter que ce sont les travailleurs se situant justement au bas de l’échelle qui sont les plus à risque. Un haut cadre d’une entreprise a, à sa disposition, un moyen de transport privé pour faire l’aller et le retour sur son lieu de travail. Généralement, il est mieux isolé dans son bureau et de facto, il est moins à risque. Toutefois, les employés, tels que ceux d’une usine, sont plus exposés de par la nature de leur profession. Il y a de plus grandes chances d’infection quand ils sont dans les transports publics. Alors, il revient aux responsables de ces industries de garantir que ces employés évoluent dans des conditions saines où les règles sanitaires sont respectées.

Quel est votre point du vue sur la gestion de la crise sanitaire à Maurice ?
Avant tout, la population mauricienne a besoin d’être rassurée, car elle connaît actuellement une situation sans précédent. Les autorités doivent miser sur une communication claire et constante avec les citoyens. Par ailleurs, il est possible de désengorger nos hôpitaux régionaux et éviter d’y créer des foyers en faisant de nos dispensaires des centres de dépistage rapide. Cette solution pourra diminuer les foules dans nos hôpitaux et diminuer la pression sur le personnel hospitalier et surtout d’aller vers une politique de proximité pour des soins adéquats.

Un suivi médical est-il nécessaire pour ceux ayant récupéré de la Covid- 19 ?
Le variant Delta s’attaque particulièrement aux poumons et ces organes ne peuvent malheureusement pas se régénérer aussi facilement, surtout dans le cas des personne âgées. Dans le cas des patients ayant développé le ‘long covid’, les signes d’un rétablissement complet tardent. Les séquelles sur le long terme incluent des voies respiratoires affaiblies et les patients qui ont fait une forme grave de la maladie sont vite essoufflés même des mois après l’infection. Les autorités doivent impérativement commencer à mettre en place un suivi pour les patients guéris de la Covid-19 mais qui auront besoin d’un accompagnement médical.

Kausar Kurim-Aubdoollah

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Restriction dans les lieux de culte : «Inacceptable», martèle Paul Bérenger

«Inacceptable. C’est le cafouillage total. Que cessent les incompétences successives de ce gouvernement. Kailash Jagutpal …