vendredi , 21 janvier 2022
Les opérateurs funéraires sont sur le qui-vive.

Décès liés à la Covid-19 : 92 mayyats en deux mois

Le nombre de morts liés à la Covid-19 a pris l’ascenseur depuis le mois de septembre 2021.

Le bilan est lourd ! Les 4 opérateurs funéraires responsables de la gestion des obsèques musulmanes ont enregistré 92 mayyats (enterrements) liés aux décès à la Covid-19 pour le mois de septembre et octobre 2021. Shakeel Anarath, responsable du centre funéraire Al-Ihsaan à Plaine-Verte, explique que son organisation a procédé à 65 enterrements. « Seulement pour les 18 derniers jours du mois de septembre, Al-Ihsaan a procédé à 33 mayyats liés à la Covid-19 et 32 mayyats pour le mois d’octobre uniquement », dit-il.

Au total pour les deux mois, l’Al-Ihsaan Funeral Centre a procédé à 65 enterrements liés à la Covid-19, dont 40 hommes et 25 dames. Le plus jeune défunt était un homme de 32 ans. On compte aussi parmi les victimes, une mère de deux enfants, âgée de 40 ans, alors que la victime la plus âgée était un homme de 99 ans. Selon Shakeel Anarath, outre les obsèques liées à la Covid-19, Al-Ihsaan a procédé aux enterrements de 192 personnes mortes de cause naturelle durant les mois de septembre et d’octobre, soit 101 pour le mois de septembre et 91 pour le mois d’octobre. Normalement, Al-Ihsaan enregistre entre 55 à 70 décès chaque mois. Shakeel Anarath explique qu’il n’y a aucune explication à cette progression fulgurante de décès. « Seul le Créateur a la réponse », nous dit le responsable de l’organisation.

Pour sa part, Riyad Peertum, responsable d’Al Hudaybiyah Funeral Service, indique que l’organisation a enregistré 23 funérailles liées à la Covid-19 pour les mois de septembre et octobre 2021 et 18 décès de cause naturelle pour le mois d’octobre. Meem Azam Mosafeer, de l’ONG Ashrafi Chisty Association Mauritius (ACAM) située à Bain-des-Dames, explique que le centre a enregistré 4 décès liés à la Covid-19 pour les deux mois et 156 décès de cause naturelle pour le mois de septembre 2021. Raza Funeral Services, Iqratul Muslemeen et la Maulana Khushtar Foundation utilisent les services de l’ACAM pour les protocoles d’enterrement. Cela fait suite au nouveau protocole établi par le High Level Committee concernant les funérailles des personnes décédées de la Covid-19.

Tous les opérateurs funéraires se disent très concernés par le nombre accru de décès, non seulement des personnes mortes de la Covid-19 mais aussi des personnes décédées de cause naturelle. « Cette progression fulgurante de décès pose beaucoup de questions sur les protocoles en vigueur dans les hôpitaux », laissent-ils entendre. Soulignons que 156 Mauriciens sont décédés de la Covid-19 depuis le mois de mars 2021.

Décès d’une patiente de 22 ans

Une jeune femme de 22 ans, testée positive à la Covid-19 et habitant Mare-La-Chaux, est décédée à l’hôpital ENT. Il s’agirait d’une patiente qui était sous dialyse. Par ailleurs, 92 nouveaux cas positifs à la Covid-19 ont été détectés durant ces dernières 24 heures. Parmi, 8 personnes ont été admises à l’hôpital ENT alors que les 84 autres sont asymptomatiques. C’est ce que le ministère de la Santé a annoncé ce samedi 31 octobre 2021 à travers un communiqué. Autre information : depuis mars 2020, 1,36% de la population a été infectée par la Covid-19.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Psychologie de l’enfant : comment les plus petits vivent-ils cette pandémie ?

Confinement, fermeture des écoles, quotidien bouleversé, atmosphère incertaine… Voilà à quoi font face nos enfants …