Friday , 19 July 2024

Baji’s Kitchen : des gâteaux avec un «Indian Twist» pour le Ramadan

Zahidah, d’origine indienne, confectionne des gâteaux tout au long de l’année et ses préparations réjouissent les papilles de sa clientèle. « Nous prenons des commandes pour le Ramadan et cette année, nous proposons une variété de mets qui sortent de l’ordinaire », dit-elle.

Elle partage avec nous une petite anecdote sur le début de Baji’s Kitchen- Baji étant le terme utilisé dans la Grande Péninsule et signifiant grande sœur. « En fait, il est de coutume chez nous, que nous préparons des gâteaux en grande quantité pour la famille mais aussi pour partager avec les proches et les voisins », avance-t-elle. Ainsi, ne dérogeant pas à la tradition, en 2020, elle fera la même chose mais le confinement national frappe de plein fouet. « Mon époux était en voyage et est resté bloqué à l’étranger pendant plusieurs mois. Nous ne pouvions aller chez nos proches non plus. Il était quasiment impossible de manger tous ces gâteaux préparés à l’avance », se rappelle-t-elle.

Pour éviter un grand gaspillage, sa fille décide de mettre une partie des gâteaux en vente sur les réseaux sociaux et ils se sont vendus comme des petits pains. « En réalité, ce sont ces mêmes personnes qui sont revenues vers moi et ont passé leurs commandes par la suite », ajoute-t-elle avec un sourire. À partir de ce moment va naître Baji’s Kitchen.

Faire découvrir les saveurs

En presque trois ans, sa petite affaire prend de l’ampleur à un tel point qu’elle recherche actuellement quelqu’un pour l’aider à temps partiel. Zahidah souligne qu’elle a toujours été passionnée par la cuisine et étant loin de son pays natal, la cuisine indienne est une manière de garder ce lien avec l’Inde. « En plus, je voulais toujours faire découvrir les mets et les saveurs de mon pays à mes enfants et à mes proches », nous dit-elle. La Portlouisienne nous fait remarquer que ce qu’elle propose ne ressemble en rien à ce qui existe déjà sur le marché des gâteaux. « Je propose des samoussas peri-peri, le dahi vada qui est un type de chaat. Il est préparé en trempant des vadas dans du dahi épais », explique-t-elle.

Parmi les nouveautés pour sa clientèle, Zahidah cite le Tikka très épicé, le Pulao et le Biryani aux saveurs de l’Inde mais aussi du sucré comme le Ras Malai ou le Rabri. Cette maman passionnée nous donne des détails sur ce dessert. « Le Rabri est un plat sucré à base de lait concentré et on y ajoute du jaggery (NDLR : un sucre non raffiné), des épices et des noix pour lui donner du goût. Il est refroidi et servi comme dessert. Je veux que les gens fassent des découvertes et qu’ils éprouvent du plaisir en mangeant », laisse-t-elle entendre.

De nos jours, où les deux parents sont pris par leur emploi et ayant moins de temps pour préparer des gâteaux et autres mets, Zahidah est d’avis que « la possibilité de commander et de donner une variété de gâteaux à la famille est une solution facile pour beaucoup ». Ces mets – qui peuvent être commandés sous le nom Baji’s Kitchen sur Instagram pour rompre le jeûne ou même », conclut-elle.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Interdite de porter le hijab pour suivre une formation : Shalma Auckbaraullee s’en remet à la justice

L’interdiction de porter le hijab pour pouvoir suivre une formation à l’institut Escoffier à Kendra, …