lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Actualités / Accident à Providence : Said n’ira pas au bout de ses rêves
Said

Accident à Providence : Said n’ira pas au bout de ses rêves

Dans la nuit du dimanche 25 août, la route a fait une 93e victime. À Quartier-Militaire, la disparition soudaine de Said Jeetoo 37 ans, laisse un grand vide pour ses proches.

Said qui travaillait comme menuisier a été victime d’un accident de la route à Providence. Vers 23h30, la victime était à motocyclette a été percutée par une voiture conduite par un habitant de Trou-d’Eau-Douce qui venait en sens inverse. Said a été projeté sur l’asphalte. Aussitôt la police de Quartier-Militaire s’est rendue sur le lieu et a transporté la victime à l’hôpital de Flacq.

Grièvement blessé Said a été admis aux soins intensifs. Quelques heures après il a poussé son dernier soupir sur le lit de l’hôpital. Quant au conducteur de la voiture, il s’est soumis à un alcootest qui s’est avéré négatif. Selon le rapport de l’autopsie, la victime est morte suite à un choc hémorragique.

Issu d’une famille de six enfants, quatre frères et deux sœurs, Said est le benjamin de la famille. Selon Hassen, son frère aîné, Said a toujours été quelqu’un de formidable qui était aimé par ses proches et ses voisins. « C’est ene garçon ki tout le temps ti content aide le zot et touzours prêt pou rane service tout dimoune, li ti ena ene grand cœur», déclare Hassen.

Ozeir, 21 ans, le neveu de la victime, a été la première personne à se rendre à l’hôpital. Il nous explique qu’il était au chevet de son oncle lorsqu’il était au service des urgences de l’hôpital. « Mo mem premier dimoun kin rentre hôpital. Monn aide bann infirmier pour amène li fer X-ray. Li ti pe souffert so lipied, so lamain. Li pe crier so mama. Sa inn vraiment touss mo leker. Linn demane mwa delo. Mo ti pe penser li pou korek », nous dit ce dernier les larmes aux yeux.

Pour le frère de la victime, les faits rapportés par le conducteur sont inexacts. « La voiture a doublé sur la ligne blanche et a heurté mon frère. Il a été projeté violemment dans un caniveau. Le chauffeur s’est arrêté plusieurs mètres après l’impact. On demande à la police de faire une enquête approfondie dans cette affaire », lance-t-il.

Said Jeetoo était un homme pieux qui ne ratait pas ses cinq prières quotidiennes. Des plus il avait plein de projets pour l’avenir et comptait se marier. Comme il vivait en compagnie de ses parents, il les aidait beaucoup dans leurs tâches ménagères et faisait même la vaisselle. Il souhaitait avant tout emmener son père Aboo Bakar Jeetoo, 80 ans, au petit pèlerinage, umrah. La mère de la victime, Aiyesoo, ainsi que son père, sont inconsolables. Les autres enfants se font du souci pour leurs parents. « Li emem ti pe occupe zot parski li reste ensemble. Mo mama pe tombe malade, zot bien tristes et bouleversés », nous dit le fils aîné.

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

MMM

MMM : le BP finalise la liste des candidats

La liste des 60 candidats du Mouvement Militant Mauricien (MMM) pour les prochaines élections a …