dimanche , 4 décembre 2022

À une semaine du Ramadan : les préparatifs vont bon train

Chaque année, les musulmans du monde entier anticipent l’observation du croissant de lune qui marque le début du mois du Ramadan. Le mois sacré débute cette année, le dimanche 3 avril (dépendant de la visibilité de la lune). Rencontre avec quelques Mauriciens pour voir comment ils se préparent à une semaine du Ramadan.

Aslam Manjoo, de la Jummah Masjid de Curepipe : « La joie de revoir les mosquées ouvertes pour le Ramadan »

Aslam Manjoo débute d’emblée en exprimant « sa joie de revoir les portes de la mosquée ouvertes » pendant le mois du Ramadan. « Evidemment les restrictions sont toujours de rigueur mais après deux années où les masjids étaient fermées, cela nous réjouit », dit-il. Il nous explique que les démarches sont déjà entreprises pour le bon déroulement du mois sacré et aussi pour l’accomplissement du Taraweeh le soir.

Le président de la Jummah Masjid de Curepipe se désole toutefois que la rupture du jeûne (iftar) ne sera, peut-être, pas organisée à la mosquée. « Nous nous conformons aux restrictions sanitaires et nous ne voulons pas contribuer à propager le virus », indique-t-il. N’empêche qu’il se remémore avec nostalgie de ces moments de réjouissance et de partage. « Nos membres préparaient des gâteaux, du thé, de l’alouda. Nous partagions ce moment comme une grande famille », se rappelle-t-il. Aslam Manjoo ajoute que la Jummah Masjid étant dans le centre de Curepipe et à proximité de la gare, cela permettait aux chauffeurs et receveurs de venir récupérer leur iftar à la mosquée avant de reprendre la route. « Peut-être pourrions-nous retourner à notre normalité si les restrictions sont levées. On avisera en temps et lieu mais nous avons déjà défini quelques plans d’actions », assure-t-il.

Mais que ce soit en nombre restreint ou pas, pour Aslam Manjoo, le Ramadan sera accueilli comme il se doit. « Nous ferons les causeries et nous continuerons à partager l’éducation islamique. Nous nous préparons déjà pour l’Itekaaf aussi qui reprendra normalement cette année mais cela se fera dans le respect des lois en vigueur », soutient-il. Aslam Manjoo souligne que le mois du Ramadan est généreux et il est d’avis qu’il « faut en profiter ». Il nous partage aussi son souhait de voir que la Covid-19 soit de l’histoire ancienne pour le monde et que « nous puissions retrouver le plaisir de nous rendre à la mosquée sans restriction ».

Conseils de Maulana Goolfee pour profiter du mois béni

Le Maulana Muhammad Nooranee Goolfee nous explique que le mois de Ramadan comporte de multiples vertus mais ce qui retient l’attention essentiellement – basé sur les hadiths – est que ce mois est celui du pardon. « Durant ce mois, les portes du paradis sont ouvertes et celles de l’enfer sont fermées. Satan est enchaîné », dit-il.

Il accentue les bienfaits de ce mois en ajoutant que durant chaque nuit de ce mois sacré – de Maghrib à Fajr – le Créateur nous montre sa miséricorde. Il nous fait aussi remarquer que le jeûne est l’une des actions les plus aimées du Créateur et que la récompense de cette action « ne sera connue que le jour du Jugement dernier ». « Selon les différentes narrations, il est possible de dire que pour les bonnes actions accomplies durant le Ramadan, la récompense est décuplée. Le sawaab est multiplié. La récompense pour une simple bonne action est multipliée par 70 », précise-t-il.

Maulana Goolfee rappelle aussi l’importance d’accorder une attention particulière à ceux qui sont dans le besoin durant ce mois béni.

Quelques conseils de Maulana Goolfee

  • Soyez régulier dans la pratique de la salat-ul-Taraweeh et du Tahajjud. Cela permet de développer de bonnes habitudes pour les autres mois de l’année.
  • Il est primordial de faire preuve de beaucoup de respect pour ce grand mois.
  • Profitez de ce mois pour faire beaucoup de salats surérogatoires (Nafil). La récompense d’un Nafil durant le Ramadan équivaut à une salât fardh et une salât fardh équivaut à 70 fardh ».
  • Faites la lecture du Coran. La lecture de chaque lettre du Coran nous rapporte 700 sawabs. La récompense est multipliée. Même chose pour le tasbih.
  • Rendez visite aux malades. Participez aux namaz janazah, faites des supplications pour les malades, ceux en difficulté, etc.
  • N’oubliez pas de payer la zakaat, le fitra et les sadaqas durant ce mois.
  • Maximisez les bonnes actions. Une simple bonne parole ou action n’est jamais vaine.

Kausar Kurim-Aubdoollah

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Osman Mahomed en mode réflexion ?

Partira, partira pas ? C’est ce qu’ils sont nombreux à se demander au sujet du …