lundi , 23 mai 2022

Nausheen Saumtally, formatrice : «L’adaptabilité est la clé en cette ère de nouvelle normalité»

Dans le cadre de la journée internationale des femmes observée le 8 mars, Nausheen Saumtally, conférencière d’entreprise et formatrice, aborde le rôle de la femme en cette période post-Covid-19. Selon elle, les femmes doivent s’entraider pour gravir les échelons.

Comment jugez-vous l’évolution de la femme dans la société au cours des cinq dernières années?
Les efforts pour promouvoir les femmes stagnent. Pourtant, la contribution de la femme est très importante que ce soit au travail, à la maison, au sein du gouvernement, entre autres. En tant que femmes, nous avons un rôle important à jouer pour briser les barrières et les préjugés. Nous devons partager nos idées, nos pensées et nos perspectives avec courage et authenticité. Espérons que les cinq prochaines années seront plus positives et seront celles de l’autonomisation des femmes.

Comment la Covid-19 a-t-elle affecté les femmes à travers le monde ?
La dynamique à la maison qui est également devenue l’environnement de travail a radicalement changé. De nombreuses femmes se sont retrouvées à devoir s’occuper de plusieurs choses presque simultanément. Tous les domaines de la vie avaient le potentiel de croître et d’influencer encore plus les uns les autres. Et je crois personnellement que c’est une véritable bénédiction; cela nous a vraiment ouvert les yeux sur la vraie vie et a commencé à changer notre perspective sur ce qui était traditionnellement appelé l’équilibre ou l’intégration travail/vie personnelle.

Comment justement trouver l’équilibre entre les deux ?
J’écris actuellement un livre expliquant comment nous devons changer notre façon de voir l’équilibre entre le travail et la vie personnelle et leur intégration. Ce sera, je l’espère, un outil pour les femmes qui, comme je l’ai dit, se sont retrouvées à tout faire en même temps. En tant que femmes, nous dirigeons avec le cœur d’abord, ce qui est incroyable. Le monde a besoin davantage de cela. Des études montrent que les entreprises ayant une proportion plus élevée de femmes à des postes de direction sont plus enclines à la créativité et à la productivité améliorée.

Quels sont les défis pour les femmes occupant des postes exécutifs ?
Une de mes clientes, une vice-présidente d’une compagnie d’assurance internationale, me disait toujours que quelle que ce soit la valeur que la femme apporte sur le lieu du travail en faisant les choses différemment, l’organisation va toujours vous juger, y compris par les femmes. Si en public tout peut paraître nickel, derrière les rideaux, c’est une autre paire de manches. Bien souvent, la question que des femmes occupant des postes exécutifs se posent est « dois-je me protéger lors de cette réunion et me présenter comme mes homologues masculins ? » ou encore « que se passerait-il si je me présentais avec plus de compassion et de ‘cœur’  ?  ». Le seul fait qu’elles se posent ces questions aura définitivement un impact sur la façon dont elles se présenteront.

Honnêtement, nous souhaitons plus de solidarité entre les femmes qui occupent des postes de direction»

Trouvez-vous qu’il n’y a pas assez de solidarité entre les femmes ?
Honnêtement, nous souhaitons plus de solidarité entre les femmes qui occupent des postes de direction. Plutôt que d’avoir un esprit de compétition, tendez une main pour que d’autres femmes vous rejoignent. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je suis toujours la première à célébrer la réussite d’une femme promue à un niveau supérieur au travail. Il est temps de mettre de côté notre ego. Les femmes cadres doivent aider d’autres femmes à atteindre ce même niveau en les encadrant et en les dotant des outils et des compétences nécessaires pour y parvenir. En fin de compte, les défis ne s’arrêtent pas au moment où elles assument ce rôle de leadership mais ils évoluent et prennent d’autres formes et d’autres combats à mener.

En tant que Coach, quels sont vos conseils pour s’adapter à la nouvelle normalité ?
La nouvelle normalité, qui est en fait notre réalité depuis quelques années maintenant, est simple : nous vivons dans un monde en constante évolution ! Donc, la clé de cette nouvelle normalité est l’adaptabilité. Faites face à l’évidence que le monde qui nous entoure continuera d’évoluer et plus rapidement que jamais. Et cela commence par la conscience de soi. Savoir en premier comment réagir au changement nous permettra d’avoir une différente approche de la façon dont nous aborderons cette constante évolution du monde.

Pouvez-vous nous en dire plus ?
Je vous donne un exemple : si ma réaction au changement est de prendre du recul, de voir ce qui se passe et de rassembler des informations pour ensuite suivre le changement, c’est parfait  ! Mais si je suis une entrepreneure et des opportunités pour mon entreprise se situent au cœur des changements, qu’est-ce que cela signifie si ma réaction est toujours de prendre du recul ? Des occasions manquées ! Cela peut être épuisant mentalement et physiquement. Être conscient de votre réaction au changement permettra de savoir avec qui vous associer.

Comment la femme doit-elle aborder l’ère post-Covid-19 ?
Il faut d’abord comprendre que la Covid-19 nous a ouvert les yeux sur le sens même de la vie et de ce qui est important. Mon conseil est de toujours vous mettre en premier dans votre vie. Cela peut paraître égoïste mais en prenant soin de vous en premier, vous allez alors pouvoir prendre soin des autres, de vos proches, de votre entourage. C’est de cette manière que vous allez réaliser votre potentiel. D’ailleurs, se mettre en premier n’est même pas à propos de vous. Il s’agit de la façon dont vous vous présentez dans le monde, pour vous-même ainsi que pour les autres.

Cela est-il applicable dans le contexte mauricien ?
Bien sûr ! Et je crois que cette attitude pourra produire les meilleurs résultats à l’avenir. Imaginez-le, un monde où les gens font ce qu’ils apprécient de faire. Un monde où le bonheur est prioritaire et vécu au quotidien. Cela va même redéfinir l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et où les gens verront leur travail simplement comme un autre domaine de leur vie. Mon prochain livre va aborder ce sujet en profondeur.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

S.E. Muhammad Arshad Jan Pathan : «Le Pakistan sera désormais plus présent sur le continent africain»

Le nouveau haut-commissaire du Pakistan à Maurice, Son Excellence Muhammad Arshad Jan Pathan, nous a …