dimanche , 28 novembre 2021

À partir du 1er octobre : des rassemblements avec 100 personnes au maximum

Les autorités lâchent du lest en ce qu’il s’agit des rassemblements. À compter du vendredi 1er octobre prochain, le nombre de personnes autorisées à se regrouper pour certaines activités va doubler, passant de 50 à 100 personnes.

Ce sera le cas notamment pour les lieux de culte, les cérémonies et activités religieuses, les événements culturels et sociaux ou tout autre rassemblement, les mariages ainsi que les funérailles. Jusqu’à un maximum de 100 personnes sera autorisé à se rassembler, contre 50 seulement en ce moment. Les gestes barrières, notamment le maintien de la distanciation sociale, devront être respectées. Il est aussi recommandé que les endroits où ce tiendront ces activités soient bien ventilés et que les personnes qui y assistent soient vaccinées.

Bonne nouvelle également pour ceux qui sont à la recherche de « vitamin sea ». Les piqueniques à la plage ou en mer seront de nouveau autorisés. Toutefois, un maximum de 30 personnes seulement par groupe sera autorisé. Le public pourra aussi désormais avoir un accès illimité aux restaurants, cafétéria ou dans les Fast Food. Là encore, la distanciation sociale devra être respectée.

Les centres communautaires, centres de jeunesse, centres de bienêtre social, les Village Halls et Social Halls seront également accessible mais uniquement aux adultes. L’accès devra se faire par ordre alphabétique et il ne devrait pas y avoir plus de 50 personnes en même temps.

Les centres de Fitness, comprenant gym et complexes sportifs, seront accessibles aux personnes vaccinées seulement. Il ne devrait pas y avoir plus d’une personne par 4 mètres carrés. La capacité maximale de la facilité doit être fixée à l’entrée et une ventilation adéquate est recommandée.

Les salles de cinéma et théâtre pourront opérer mais à 50% de leur capacité. Les employés devront tous être vaccinés. Le nombre de personnes autorisées doit être affiché à l’entrée. La vaccination, la distanciation sociale et une bonne ventilation sont recommandées. Les maisons de jeu seront accessibles aux adultes vaccinés seulement.

Ce qui ne change pas, toutefois, ce sont les courses hippiques qui seront maintenues « in-camera ». Les boîtes de nuit et discothèques devront garder les rideaux baissés.

3 nouveaux décès ce samedi

Le ministère de la Santé a enregistré 3 nouveaux décès liés à la Covid-19 ce samedi 25 septembre. C’est ce qu’indique un communiqué émis par le ministère hier soir. Plus tôt, le ministère avait annoncé 122 nouveaux cas positifs à la Covid-19. La totalité des 117 des 122 cas sont asymptomatiques, soit ne présentant aucun symptôme, alors que 5 personnes ont dû être admises à l’hôpital ENT. Autre info : 1.17 % de la population a été infecté par la Covid-19 depuis mars 2020, selon la Santé.

Covid-19 : Quelques chiffres

Le nombre de personnes infectées par la Covid-19 ne cesse de grimper. En conférence de presse vendredi, le ministre de la Santé, Dr Kailesh Jagutpal a fourni des détails sur la situation.
Quarantaine. 3 753 personnes ont été placées en centres de quarantaine. Ce chiffre comprend 4 Mauriciens et 128 Agaléens qui devront prochainement retourner dans leur île. 3 204 personnes sont en auto-isolement.

Hospitalisation. Au New ENT Hospital, quatre patients sont sous respirateurs artificiels et 21 autres sont sous oxygène. La vingtaine d’autres sont sous observation. 176 patients positifs sont dans des hôpitaux régionaux et 9 sont dans d’autres centres de traitement.

Décès. 146 patients positifs à la Covid-19 sont décédés depuis le 5 mars dernier, dont 65 sont attribués directement au coronavirus.

Vaccination. 67,1 % de la population ont reçu au moins une dose de vaccin à ce jour, soit 849 326 personnes alors que 62,9% de la population sont complètement vaccinés.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Restriction dans les lieux de culte : «Inacceptable», martèle Paul Bérenger

«Inacceptable. C’est le cafouillage total. Que cessent les incompétences successives de ce gouvernement. Kailash Jagutpal …