jeudi , 19 septembre 2019
Accueil / Actualités / À l’ICC : la compétition ‘Le Petit Muezzin’, un franc succès
Les participants

À l’ICC : la compétition ‘Le Petit Muezzin’, un franc succès

Pour la cinquième année consécutive le Centre de Documentation sur l’Islam (CDI) a organisé une compétition de récitation des versets du Coran.  Toutefois, cette année, le CDI a ajouté l’appel à la prière (azaan), une idée lancée par Ferat Abbas Mamode.

Les juges du concours, tous des étrangers, étaient : Dr. Salah AbdelMaksoud Mohamed Elmahdawy,  Dr. Wafa Ali Wafa Ali, ainsi que les Sheikh Mohamed Ezzat Mahamed Said, Esam Gamaledin Mohamed El Sayed Mohamed, Amr Bin Ahmad Ahmad Abdul Qadir et Ahmed Salah Abdelmaksoud Mohamed Elmahdawy. Les 150 participants, âgés de 10 à 18 ans de toutes les régions, ont eu le privilège de suivre des cours de formation du CDI ainsi que les conseils des six juges avant les éliminatoires.

Lors de son discours à l’ouverture de la compétition, Yousouf Joomun, président du Centre de Documentation sur l’Islam (CDI), a évoqué le rêve du sahaba Abdullah Bin Zaïd sur ce moyen de communication publique pour annoncer les heures de prières et des phrases définies sous la forme d’une récitation harmonisée et articulée et le choix de l’esclave noir éthiopien, Hazrat Billal Ibn Rabah, pour être le premier muezzin de l’Islam, de par sa belle voix forte et mélodieuse. Par la suite, l’adhaan est devenu le plus fort symbole religieux et culturel de l’Islam planétaire.

« L’adhaan doit être prononcé correctement pour ne pas altérer sa signification, d’où l’intérêt d’une bonne formation pour tous les muezzins des mosquées de l’île, » a souligné le président du CDI. De son côté, le Dr Salah Abdelmaksoud Mohamed Elmahdawy a fait l’historique de la vie de l’esclave Hazrat Billal Ibn Rabah, opprimé par son maître à cause de sa conversion à l’Islam et de son affranchissement à prix fort par Hazrat Abu Bakr (r.a).

Les illustres Qaris et Hafizs étrangers qui ont participé à la glorification du Saint Coran sont l’Indien Salim Badat du Gujrat, le Malgache Ikram Mazava, les Sheiks égyptiens Mohamed Ezzat Mohamed Said et Amr Bin Ahmad Abdul Qadir qui ont officié au namaz tarawih dans des mosquées de l’île Maurice.

Les gagnants :

Les gagnants de cette première édition du Petit Muezzin sont en ordre d’arrivée: Muneer Luchmun – Masjid Nabawi, Gros Billot, Istiyaaq Ahmad Suhootoorah – Madrassa Uthman Al Ikram Hifz Quran Academy, Médine Camp des Masque, Abdallah Bandhoo – Masjid Muffarideen, Beau Bassin, Ridwaan Joomun – Masjid Saad Ibn Muaz, Le Hochet, et Hushaym Lauthan – Masjid Umm Ul Qura, Notre Dame.

Munir Luchmun, le grand gagnant de la compétition est un habitant de Mahébourg. Ce jeune étudiant du collège Emmanuel Anquetil, âgé de 14 ans a l’habitude de faire l’appel à la prière dans les musjids de son quartier et ce dès l’âge de 7 ans. Sa voix et style sont très appréciés par les habitants. Il nous dit qu’il apprécie beaucoup Mustafa Ozcan, célèbre muezzin de la Turquie, qu’il a essayé d’imiter durant la compétition.  « Grâce à des conseils qu’on nous a donnés pendant la session de formation, j’ai appris le côté spirituel de l’adhaan qui est donné uniquement pour le plaisir d’Allah,» a déclaré Munir.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Pravind Jugnauth

Pravind Jugnauth : «Nos jeunes sont notre richesse»

Inclure les jeunes dans le développement du pays. C’est le souhait exprimé par Pravind Jugnauth …