vendredi , 9 décembre 2022

À l’aéroport SSR : accueil chaleureux réservé aux Hadjees

Ils étaient nombreux, proches, familles et amis, à l’aéroport SSR au cours de la semaine écoulée pour accueillir les Hadjees mauriciens après le grand Pèlerinage à La Mecque.

Vendredi après-midi, 22 juillet, un deuxième groupe de Hadjees est rentré après un mois en Terre sainte. L’avion de Saudi Airlines a atterri à 14h30 et après 45 minutes, les Hadjees ont commencé à sortir, bien aidés par des volontaires. Hommes, dames et enfants, présents depuis plus d’une heure à l’aéroport, étaient impatients de serrer leurs proches dans leurs bras. Quelques enfants avec un bouquet de fleurs en main ont accueilli leurs parents avec des larmes de joie.

Signalons les dispositions prises par la police pour le bon déroulement de l’exercice ainsi que le dévouement des volontaires sous la responsabilité de Dawood Beg, présent à l’aéroport à chaque arrivée des Hadjees. Un autre contingent rentre au pays ce dimanche après-midi.

Abdool Carrim Mohamed Rafic : « Un Hadj mémorable »

Abdool Carrim Mohamed Rafic, Charge Nurse à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo, a accompli le Hadj en compagnie de son épouse. « Ce fut un Hadj mémorable », nous a-t-il déclaré, vendredi à son arrivée. Encore sous l’émotion et entouré des membres de sa famille, le Hadjee ne peut exprimer le sentiment qui l’anime après un mois passé en Terre sainte. Il dit que tout s’est bien déroulé à tous les niveaux.

Abdool Carrim Mohamed Rafic se dit heureux de retrouver sa famille mais il est quand même triste que le Hadj a pris fin. « Mo pa koner kan mo pou regagn la chance pou ale laba enkor », dit-il. Il remercie l’organisation Darul Amaan pour son professionnalisme et le savoir-faire des responsables tout au long du pèlerinage.

Abdool Quayum Woozeer : « Des souvenirs inoubliables »

Abdool Quayum Woozeer, malgré la fatigue du voyage, garde le sourire et il est content de revoir ses proches venus l’accueillir à l’aéroport. Il dit avoir accompli « un Hadj parfait » et conserve « des souvenirs inoubliables de son séjour en Arabie saoudite ». « Pa kapav exprime sa la joie quand ou trouve Ka’aba grandeur nature devant ou lizie », nous a-t-il confié, ému.

Bien qu’aucun pèlerin du monde entier n’a pu s’approcher de la Ka’aba, Abdool Quayum Woozeer dit garder le souvenir de son premier Umrah où ses yeux n’ont pas quitté le majestueux cube noir. « Mo fine admire Ka’aba ek mo fin bien konten », avance-t-il. Il tient à remercier les responsables de l’organisation Darul Amaan qui ont tout fait pour rendre le séjour des Hadjees agréable.

Mohammad Anwar Hoosen Boodoo : « Un Hadj exceptionnel »

Accompagné de son épouse, Mohammad Anwar Hoosen Boodoo, coiffé de son keffieh, est heureux de retrouver ses parents après un mois en Terre sainte. Il confie qu’il y a vécu des moments exceptionnels et il n’oubliera jamais les prières accomplies devant la Ka’aba. « Cela a été un Hadj exceptionnel tout comme le séjour à Madinah », indique-t-il. Muhammad Anwar Hoosen Boodoo et son épouse disent n’avoir connu aucun souci majeur excepté la chaleur intense à Mina et à Arafat. Ils remercient le Créateur pour ce cadeau et souhaitent avoir la chance dans quelques années de retourner à Makka et Madinah.

Fezal Fedally : « Le plus beau jour de ma vie »

Fezal Fedally, cadre au sein de la compagnie Sicom, est de retour avec son épouse après avoir accompli le Hadj. À sa sortie de l’aérogare, il cherchait des yeux son fils et sa fille qui sont venus les accueillir. La voix cassée par l’émotion, il nous dit que c’est le plus beau jour de sa vie et que ce voyage en Terre sainte restera à jamais gravé dans sa mémoire. « Le Hadj est un moment unique dans la vie d’un musulman », nous a-t-il confié. Il dit avoir prié pour la paix dans le monde et aussi pour qu’Allah protège la population contre la Covid-19.

Fezal Fedally est d’avis que le plus important à présent c’est l’après-Hadj où il est primordial de faire preuve d’un comportement exemplaire à tous les niveaux.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Osman Mahomed en mode réflexion ?

Partira, partira pas ? C’est ce qu’ils sont nombreux à se demander au sujet du …