vendredi , 22 novembre 2019
Accueil / Actualités / Muhammad Umar professeur d’Arabe : «La calligraphie est créative, apaisante, une thérapie et en même temps une passion payante»
Muhammad Umar

Muhammad Umar professeur d’Arabe : «La calligraphie est créative, apaisante, une thérapie et en même temps une passion payante»

Umar Awan Malik est enseignant de langue arabe au collège Doha. Oridinaire du Pakistan, ce passionné de la calligraphie depuis son jeune âge, vend ses tableaux aux étrangers dans plusieurs pays.

La calligraphie signifie l’art de bien former les caractères d’écriture manuscrite en créant de la beauté, et le calligraphe est celui qui s’efforce de faire de l’écriture un art. La calligraphie est un art très présent au Pakistan et en Iran, deux pays connus pour les belles écritures manuscrites. Muhammad Umar est un artiste autodidacte et il est inspiré par la calligraphie qu’on voit dans les mosquées, sur des couvertures de livres et par le ‘Quranic scripts’. La calligraphie est pour lui un moyen apaisant pour transférer sa créativité sur un tableau. « Je suis très inspiré par le calligraphe pakistanais Syed Nafees Al-Hussaini », nous confie-t-il.

Les travaux de calligraphie de Muhammad Umar sont commercialisés dans le monde entier et ses fans les commandent pour les offrir en cadeau ou en décoration. « Je le fais à la fois à des fins ludiques et commerciales et j’ai organisé quelques expositions de mon travail et participé à une session de calligraphie à l’Ile Maurice avec mes 6 cadres à l’ICC, à l’occasion de la Journée mondiale de l’arabe », raconte Muhammad Umar. Ses œuvres de calligraphie sont vendues en Égypte, en Palestine, en Arabie Saoudite, en Inde, au Pakistan, et à Maurice.

La calligraphie, explique Muhammad Umar, est faite sur différents matériaux, en utilisant différents instruments et dans toutes les langues, en utilisant des polices de caractères différentes. Muhammad Umar fait de la calligraphie en ourdou, en arabe et en anglais à l’aide d’un marqueur Artist, d’une plume, d’un stylo Dip, d’un pinceau à encre, d’une plume bambou, d’un stylo plume et d’une craie pour la calligraphie. « La calligraphie peut être faite selon des règles définies mais on peut également créer son propre style. La calligraphie artistique est l’identité de l’artiste qui la rend unique », conclut-il.

Fiche

Nom : Umar
Prénom : Muhammad
Date et lieu de naissance : 17 juin 1986 à Rawalpindi (Pakistan)
Réside à : Curepipe

Ma famille…

Marié : depuis 6 ans
Un conseil à votre enfant : Si tu fais quelque chose, fais-le bien, fais-le différemment et fais – le jusqu’à atteindre le succès.
Nom et profession de mon père : Muhammad Riaz, médecin
Meilleur conseil de mon père : Sois reconnaissant envers le Créateur, reste indépendant et évite les choses haram.
Nom et profession de ma mère : Aziza Begum, femme au foyer
Meilleur conseil de ma mère : Ne te compare jamais à personne car le Créateur a créé chaque personne unique
Frères : 2 frères (un d’eux est décédé)
Sœurs : 2 soeurs

Mes études…

École primaire : F.G. Public School
École secondaire : Fauji Foundation Schools and College
Études tertiaires : International Islamic Univesity
Un enseignant à qui je pense souvent: Dr Zaka-Ullah, mon enseignant de Hifz
Matière (s) préférée (s) : Études comparatives, linguistiques et traductions
Meilleur souvenir à l’école: Je récitais le Coran, Naat durant l’assemblée quotidiennement. J’ai aussi de bons souvenirs avec mes amis Tallah et Tayyab.

Ma personnalité…

Mes atouts : J’ai écrit pour les systèmes éducatifs et la formation des enseignants d’aujourd’hui et de demain que je pense investir et rembourser à la société.
Mes complexes : Aucun
Mes phobies : Aucune
Mes forces : bon orateur et d’excellentes compétences en interprétation
Mes faiblesses : les critiques et les réponses négatives me font mal
Mes habitudes : apprendre quelque chose de nouveau, peu importe quoi, où et de qui.
Mon rapport avec les autres : social, amical, professionnel et serviable
Ce que je ne dis jamais à personne : secrets des gens, et ce que je ne sais pas
Ce dont j’ai honte : l’hypocrisie
Mon plus grand succès : Je travaille toujours pour cela car « Sky is not the limit »
Mon plus grand échec : Je n’ai pas pu compléter mon doctorat, mais j’espère le faire.
Mon plus grand défaut : La colère
Ma plus grande qualité : faire de grands efforts sur des causes communes, ma polyvalence et ma capacité à faire face aux situations les plus difficiles.
Ma source d’inspiration : Experts dans les domaines
Ma devise: Liberté, paix, éducation, mobilité pour tous
Ma plus belle réalisation : Hifz-ul-Quran
La manière dont je me vois : toujours besoin d’amélioration
Comment je vois mon avenir : brillant

Mes goûts et préférences…

Plat préféré : les grillades et j’adore goûter tous les aliments halal du monde
Sports pratiqués : tir à l’arc, karaté, 100 mètres course, gymnastique
Animal préféré: Cheval; mon père m’a donné deux bébés chevaux en deux occasions et je les ai gardés longtemps.
Passe-temps : calligraphie, balade à cheval, photographie, voyages; collection de t-shirts, stylos, bagues, timbres, porte-clés et monnaies du monde.
Ce que j’aime au quotidien : Parfums
Ce que je déteste au quotidien : se lever le matin

Définitions…

Du succès : C’est lorsque vous atteignez votre objectif avant la date limite à votre propre compte sans tricher.
Du bonheur : aider les nécessiteux et partager votre bonheur
La vie en une phrase : Un processus de croissance et d’apprentissage de l’immaturité à la maturité jusqu’à la fin, et une chance d’apprendre, de pratiquer, d’agir et de partager.

Ma vie professionnelle…

Lieu/Année : Ma carrière de tuteur en ligne a débuté, mais à temps partiel. J’ai enseigné au Royaume-Uni et aux États-Unis. J’ai ensuite travaillé comme assistant de bureau dans un institut d’enseignement, puis comme directeur dans une école primaire et secondaire, puis comme chargé de cours à l’Université. Pendant ce temps, j’ai continué à faire des activités secondaires.
Le patron idéal : Un mentor sans attitude autoritaire
Un job de rêve : Je n’ai pas la mentalité d’employeur mais je souhaite créer un maximum d’emplois pour autonomiser les personnes sans emploi et contribuer à l’amélioration de la société.
Mes ambitions : Donner l’exemple dans mon domaine d’activité.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …