jeudi , 4 juin 2020

Masjid Anas Ibn Malik (ra), Terre Rouge : construite pour satisfaire le nombre croissant des fidèles

En 1998, beaucoup de familles musulmanes sont venues s’installer à Le Hochet Terre Rouge.Elles avaient acheté des portions de terrain au Morcellement Manick Veerasamy, une région paisible pour fuir les bruits de la capitale.

Salim Tajoo et sa famille furent parmi les premiers à s’installer dans cette région. Ils furent suivis par d’autres familles. En une année, tous les lots ont été vendus. Bien vite, le projet de faire construire une masjid et une école islamique fut envisagé pour les familles musulmanes installées au morcellement. Ainsi, en 2002, la «Le Hochet Muslim Association » fut lancée et un comité mis en place, constitué des membres fondateurs de la Masjid Anas Ibn Malik (ra).

Alors que le Ramadan de novembre 2002 (Hijri 1423) s’approchait, les membres étaient encore à la recherche d’un terrain. C’est alors que le jeune Sameer Nowbuth qui avait une maison dans le morcellement, allait la mettre à la disposition des mussallis pour être utilisée comme une « Jamaat Khana » et les prières du Taraweeh. Sinon, ils auraient eu à parcourir quelque deux kilomètres jusqu’à la masjid Hidayat-Ul-Islam, à Riche Terre.

Les efforts des membres de l’association finiront par être récompensés. En 2002, un propriétaire a vendu son terrain de 50 toises à l’association. Les travaux pour la construction ont débuté en 2003 et l’inauguration a eu lieu en 2006 par le regretté Parwez Kureemun qui a dirigé la swalaat Esha. Issackjee Dawoojee a fait une causerie ce jour là. Par la suite, Parwez Kureeman a dispensé une formation aux membres fondateurs quant à la manière d’administrer une mosquée.

L’Imam actuel, le Hafeez Quraan Naklim Chetty, a fait ses études islamiques à la Dar-Ul-Uloom de la rue Bourbon à Port-Louis. Il avait comme enseignants le chargé d’affaires du Pakistan, Arshaad Oumeegah et le maulana Limbada.

Causerie de Jummah (20 avril 2018)

Chaque vendredi, la direction fait appel à un imam pour officier la prière de Jummah. Vendredi dernier, ce fut au tour de Fawaz Durgahee de l’Université du Kowait de le faire. Il a axé sa causerie sur le chemin de la droiture (Sirat-Ul-Moustaqeen). « Il incombe à chaque musulman de distinguer entre le bien et le mal, et de se rappeler que LUI le Seigneur de l’Univers connaît toutes nos actions. Ne jugez pas les autres, pour une action mal interprétée qui peut annuler toute vos bonnes actions. Il est plus facile d’accuser que de prouver l’innocence d’une personne ».

Madrassah

Bien avant la construction de la mosquée, une madrassah était opérationnelle. Une dizaine d’élèves apprenaient la lecture du Coran. Grace à sa construction, une quarantaine d’élèves allaient suivre des cours de Tajweed, Hifz, lecture du Coran, la vie des prophètes. Nazleen Tajoo est la responsable des cours pour les enfants du primaire et les filles du secondaire. Zaheer Joomun, lui-même un ex-élève de Nazleen Tajoo, est responsable des garçons du secondaire. La direction organise des cours de lundi à vendredi de 6 h 15 à 7 h 15. Les après midi, les cours ont lieu de 16 h 15 à 17 h 15. En outre, les vendredis après la prière de Jummah, des cours sur le Tajweed sont offerts aux dames.

Activités

Chaque premier mardi tous les deux mois, de 10 h 30 à 13 h 30, Issackjee Dawojee fait une causerie sur divers sujets pour les dames. Salma Kureemun et d’autres bénévoles leur offrent un déjeuner.

Projets

La direction compte faire construire un deuxième étage sur la madrassah, un centre pour des jeunes et une salle pour encourager les dames à maintenir leur santé physique.

Ismaël Korim : «Invitons les jeunes à fréquenter la mosquée»

Ismaël Ismaël Korim, 80 ans, était l’un des plus vieux mussallis de l’association, que STAR avait rencontré avant son décès mercredi dernier. Il était à la retraite et passait la plupart de son temps à accomplir des prières. Il nous a dit qu’il faudrait remercier le Créateur pour la construction de la mosquée.

« Cela nous a épargné beaucoup de difficultés. Sinon on aurait eu à parcourir environ 4 km, aller et retour, pour aller à la masjid la plus proche. Il est important de réunir les jeunes, les inviter à fréquenter la masjid et prendre en compte les fléaux de la société et aussi cultiver de bonnes relations avec nos voisins », dit-il. Il a travaillé pendant 37 ans à la municipalité de Port-Louis. Il a accompli le Hadj en 2010.

Membres fondateurs (2002)

Président : Siddick Kureemun
Vice Président : Sabeer Ibrahim
Secrétaire : Nazim Beedassy
Ass. Secrétaire : Ahmad Baboo
Trésorier : Afsar Ally Kureemun
Ass. Trésorier : Feroze Joomun
PRO: Salim Tajoo
Membres : Samad Buglow, Reesal Ahsang, Nazimoodeen Dandool

Comité de direction pour 2018

Président: Raffick Salim Tajoo
Vice Président : Sabeer Ibrahim.
Secrétaire : Samad Buglow
Ass. Secrétaire : Feroz Joomun.
Trésorier : Reza Rigbally
Ass. Trésorier : Hashim Taujoo
Membres : Mahmood Issack, Akbar Buglow, Nazimoodeen Dandool

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Il faut des lieux de prière ‘COVID-compliant

A quelques jours de la fin du confinement, nous ne savons pas si nos lieux …