jeudi , 1 octobre 2020
université d’Aligarh

Incidents sur le campus de l’université d’Aligarh : vives inquiètudes des étudiants mauriciens

Des incidents ont éclaté mercredi sur le campus de l’université d’Aligarh à Agra lorsque des manifestants de l’extrême droite y ont fait leur entrée pour exiger que le portrait de Muhammad Ali Jinnah, fondateur du Pakistan et de l’université, soit retiré du bureau du syndicat des étudiants. Le portrait d’Ali Jinnah y est pourtant suspendu depuis des décennies.

Contactés par téléphone, les étudiants mauriciens de l’université d’Aligarh sont très inquiets et craignent pour leur sécurité. Rukshar (nom fictif pour des raisons de sécurité) nous a déclaré que depuis vendredi l’internet a été supprimé sur le campus sur ordre d’un juge afin d’éviter que des fausses rumeurs ne soient propagées et pour éviter une bagarre communale. Rukshar nous a déclaré que des extrémistes ont fait irruption sur le campus pour exiger que le portrait d’Ali Jinnah soit enlevé. Ils justifient leur geste par le rôle joué par le fondateur du Pakistan dans la division de l’Inde et du Pakistan.

La police a brutalement agressé les étudiants qui empêchaient les 6 extrémistes d’enlever le portrait accroché dans le bureau du syndicat des étudiants. « Nous pas senti nous en sécurité et nous pas pe capave contacter nous parents », nous confie notre interlocuteur.

Selon Rukshar, 175 cas de brutalité policière ont été enregistrés. Les 6 extrémistes arrêtés par la police ont été libérés le même jour sur ordre d’un ministre. Actuellement, 11 étudiants mauriciens étudient à l’Aligarh University et bientôt ils prendront part aux examens finaux. Les étudiants craignent que cet incident ne prenne une tournure communale et qu’ainsi ils seront obligés de retourner à Maurice.

Le Vice chancelier de l’université, Tariq Mansoor à rendu visite aux blessés à l’hopital Jawaharlal Nehru Medical College. L’association des enseignants à envoyé un mémorandum au président Ram Nath Kovind lui demandant d’instituer d’urgence une enquête judiciaire de haut niveau sur l’incident. Notre compatriote et ses amis demandent au gouvernement mauricien de suivre la situation de près pour rassurer leurs parents sur leur sécurité.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Pour marquer son 120e anniversaire : une série d’activités à la Masjid E Noorani

Pour marquer le 120e anniversaire de la Masjid E Noorani à Bel-Air, les dirigeants de …