Monday , 27 May 2024

Dr Farhad Aumeer : «Je suis prêt à donner un coup de main»

L’ancien chairman du board de l’Islamic Cultural Centre (ICC), le député Farhad Aumeer, se dit « disposé à mettre son expérience au service de l’organisme » pour aider dans l’organisation du Hadj cette année. Cela, « dans l’intérêt supérieur des hadjees ». « Je suis prêt à donner un coup de main », nous a-t-il dit.

Le Dr Farhad Aumeer avance qu’il a eu deux rencontres avec le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, et qu’il lui a proposé son aide. Il affirme avoir également eu une conversation avec l’ambassadeur mauricien en Arabie saoudite, Showkutally Soodhun, sur la question de visa. « Je suis confiant que Showkutally Soodhun pourra nous obtenir au moins 300 visas additionnels », laisse-t-il entendre. En outre, le député rouge nous apprend qu’il s’est entretenu avec Abdul Waheed Saiffudeen et son frère, deux des responsables de la Moutawafoun Foundation. « J’ai plaidé la cause des pèlerins mauriciens avec les deux frères afin que nos compatriotes reçoivent un bon service durant le pèlerinage », dit-il.

Par ailleurs, le Dr Farhad Aumeer se dit conscient que le prix du Hadj sera plus élevé cette année en raison de plusieurs facteurs hors de notre contrôle. Selon l’ancien Chairman de l’ICC, il faut prendre en considération trois aspects : (1) le prix du visa qui a augmenté (2) la hausse du prix des ‘Special Services’ et (3) le grade B+ que bénéficient les Mauriciens à Mina et qui est supérieur aux pays africains. Dr Aumeer lance un appel au gouvernement pour faciliter le paiement de l’assurance maladie pour la Covid-19 à travers la compagnie Sicom. « Avec la dépréciation de notre roupie, nous demandons à la SBM un taux préférentiel pour l’achat du riyal », souhaite-t-il.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Départ des pèlerins : en quête de spiritualité

Les premiers pèlerins mauriciens ont pris l’avion pour l’Arabie saoudite cette semaine où ils vont …