vendredi , 19 juillet 2019
Accueil / Actualités / Au collège Islamic de Vallée-des-Prêtres – Sharing is Caring : les étudiants sensibilisés à l’importance du partage
Sharing is Caring

Au collège Islamic de Vallée-des-Prêtres – Sharing is Caring : les étudiants sensibilisés à l’importance du partage

Dans le cadre du Ramadan, le mois du partage, la direction du collège Islamic de Vallée-des-Prêtres a organisé une activité de simulation financière pour les élèves de Lower 6, ce mercredi 22 mai.

Le but était de sensibiliser les étudiants sur la responsabilité financière et le partage. Quatre autres collèges dont Muslim Girls, SSS Razack Mohammed, Ebène SSS et YK Business School, ont participé à ce programme.

Le recteur du collège Islamic de Vallée-des-Prêtres, Rashid Baganee, a mis l’accent sur l’importance du partage dans notre société mauricienne. Selon lui, partager apporte de multiples bénéfices, dont les récompenses divines et la satisfaction personnelle. « Pourquoi ne pas redonner le sourire aux pauvres en partageant avec eux un peu de la nourritures ou de l’argent? », souligne-t-il. Selon lui, il existe plusieurs façons d’aider les plus démunis : soit aider instantanément quelqu’un qui est dans le besoin dans la rue ou aider préférablement d’une façon plus systématique avec une bonne planification. « Ces activités que nous organisons aujourd’hui vous inciteront à réfléchir sur les différentes façons d’améliorer la vie des personnes dans le besoin à travers une bonne planification de dépenses », a-t-il ajouté.  Si on n’a pas d’argent, poursuit-il, on pourra faire don de son sang pour aider les personnes malades.

Yassine Sheik Fakirsaheb, enseignant d’économie au collège Islamic de Vallée-des-Prêtres et responsable du projet « Sharing is caring », explique l’importance d’éduquer les étudiants sur des situations réelles. « Ils auront à démontrer de la sagesse et prendre de bonnes décisions pour subvenir à leurs propres besoins et en même temps soulager la pauvreté dans notre société », explique-t-il. Bien gérer ses dépenses mensuelles est, selon lui, un souci qui concerne la majorité de familles mauriciennes. « Si nous analysons bien nos dépenses et éliminons le gaspillage, nous pourrons facilement obtenir un rendement maximal sur nos salaires », conseille l’enseignant.

C’est quoi le jeu interactif ?

Les quatre équipes ont été appelées à participer à un jeu interactif de planification pendant deux heures qui avait pour but d’avoir une compréhension de l’importance de l’utilisation de l’argent pour la subsistance et l’amélioration de la communauté. Le jeu comprenait trois tours. Au début du jeu, chaque équipe reçoit le profil fictif d’une famille nécessiteuse que l’équipe doit aider chaque mois en compilant un panier de produits à la fin de chaque tour. La première ronde commence par l’allocation d’une somme d’argent à l’équipe en fonction de son compte mensuel. En cela, les équipes doivent payer leurs dépenses mensuelles habituelles en fonction des informations qui leur sont données. Un percepteur récupère le montant à payer au début de chaque tour. Une fois qu’ils ont pris en charge ses dépenses, chaque équipe se retrouve avec des économies nettes. L’équipe doit ensuite décider quelle somme retirer pour porter assistance aux pauvres. La même procédure a été suivie pour les autres rounds, sauf que la complexité du jeu augmente à chaque fois. Un évaluateur suit l’ensemble du processus et évalue leurs performances. L’équipe remporte des points pour ses bonnes décisions.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …