mardi , 29 septembre 2020
Youshreen Choomka

Allégations de pot-de-vin : Youshreen Choomka entendue durant trois heures par l’Icac

Youshreen Choomka, accompagnée de sa soeur Tawheen, avocate, a été entendue par l’Icac durant trois heures,  jeudi dernier, concernant des allégations de pot-de- vin de 10 000 dollars qu’elle aurait perçu. En présence de son avocate, elle a expliqué que cette somme représentait ses honoraires.

Les enquêteurs de l’Icac voulaient des précisions sur son rôle d’intermédiaire auprès des investisseurs étrangers pour un projet d’énergie éolienne. Les enquêteurs ont voulu savoir le rôle de l’ancienne directrice de l’Independent Broadcasting Authority (IBA) et du Coréen Soo Song Lee,  un homme d’affaires, et le Ghanéen, Jerry Brasfield. L’Icac soupçonne Youshreen Choomka d’avoir touché 45 000 dollars américains.

Youshreen Choomka a expliqué que les réclamations d’argent étaient liées à sa profession d’avocate à titre personnel.

L’Icac avait interrogé quatre employés de l’IBA et une femme représentant les intérêts des investisseurs étrangers. Les enquêteurs disposent du témoignage de Lydia Dewdharee qui a confirmé que Youshreen Choomka aurait agi comme intermédiaire pour les démarches administratives de Earthcore, une compagnie ghanéenne.

Selon les enquêteurs, Ziyad Ramjane, l’époux de Youshreen Choomka et directeur de Rosewood Strategic Investment, aurait bénéficié d’un deal du Coréen Soo Song Lee.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Adjoint au maire de Beau-Bassin/Rose-Hill : Nazir Junggee prône une politique participative des citadins

Nazir Mohamad Ameen Junggee a été choisi comme adjoint au maire de la ville de …