lundi , 28 septembre 2020
Farhan

Accident à phoenix : Farhan trouve la mort à quelques jours du ramadan

Mohamad  Farhan Sorabally, un étudiant,  de 16 ans, est parti à la fleur de l’âge. Il laisse derrière lui une famille dévastée par la douleur.

En effet, à Dhuny Lane, Saint Paul, à la demeure de la victime, ses proches sont inconsolables. Un silence religieux rend pesante et lourde l’atmosphère. La mère de la victime n’arrive toujours pas à accepter sa subite disparition. Sa grande détresse arrache des larmes aux proches et amis qui lui rendent visite. « Farhan so maman li prend linge so garçon li garde à kot li et chaque jour li continué ploré. Li vraiment dur pou li et aussi pu nous tout, » nous confie Shabnaaz, la tante de la victime.

C’est dans la soirée du mardi 8 mai aux alentours de 21h55 que Farhan a trouvé la mort lorsque la motocyclette qu’il pilotait, un Pulsar de 200 cc, a été renversée par une fourgonnette. Farhan revenait de Riverside où il était allé récupérer sa motocyclette qu’il avait quittée la veille chez un proche. En route pour rentrer chez lui, il s’est arrêté à la tabagie Dado pour acheter des « barfis » et des gâteaux « moutaille » pour son petit frère et sa petite sœur. Dans la tabagie, il avait même téléphoné à son petit frère pour lui demander quelle couleur de barfis il préférait. Puis il s’est remis en route pour rentrer chez lui. Arrivé à hauteur de la jonction de Highlands Road et de Phœnix, il est entré en collision avec une fourgonnette qui avait fait une sortie de route. Farhan a été transporté d’urgence à l’hôpital par le Samu. Une heure après son arrivée aux urgences, il a été transporté au bloc opératoire où il a poussé son dernier soupir.

L’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane a attribué la cause de sa mort à de multiples blessures. Le chauffeur de la fourgonnette, un habitant de Cluny âgé de 40 ans, a subi un alcootest qui s’est révélé négatif. Il a été arrêté sous une charge provisoire d’homicide involontaire et libéré sous caution. La police poursuit son enquête.

Farhan était l’aîné d’une famille de quatre enfants. Il avait un frère de 14 ans et deux sœurs âgées de 5 ans et 12 ans respectivement. Son père est employé à la compagnie UBS. Farhan devait prendre part aux examens de School Certificate cette année. Il fréquentait le collège Islamic de Belle Rose et était en Grade 11 (Form V auparavant). Ses proches le décrivent comme un garçon exemplaire qui était très attaché à la famille. D’habitude il passe ses vacances et même le weekend chez ses proches. Depuis un an, il a développé une passion pour la moto mais a toujours roulé prudemment sur la route selon ses proches. Depuis son enfance, il ne rate jamais le jeûne du mois de ramadan. La disparition de Farhan a laissé son petit frère, Farsheed, également inconsolable. « Ene journée li marche avec so passe l’école et so photo passeport. Li alle tous les jours lors Qabar (ndlr tombe) so frère », nous dit la tante.

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

Adjoint au maire de Beau-Bassin/Rose-Hill : Nazir Junggee prône une politique participative des citadins

Nazir Mohamad Ameen Junggee a été choisi comme adjoint au maire de la ville de …