vendredi , 22 novembre 2019
Accueil / Actualités / Zouberr Joomaye : «Ce sera un Budget responsable»
zouberr joumaye

Zouberr Joomaye : «Ce sera un Budget responsable»

Lors d’un point de presse, samedi, le député Zouberr Joomaye, un des porte-paroles de l’alliance gouvernementale, a indiqué que le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, présentera lundi, « un budget de continuité, social, durable, équitable, inclusif et surtout un budget responsable.» Zouberr Joomaye se réjouit que depuis 2018, les institutions internationales soulignent « une harmonie et une résilience de notre économie qui s’oriente dans la bonne direction.» L’opposition, fustige-t-il, est sur la défensive en prévoyant « un budget la bouche doux et électoraliste. »

Le ministre du Commerce, Ashit Gungah, est revenu une nouvelle fois sur le jugement de la Cour suprême donnant gain de cause à la State Trading Corporation (STC) dans l’affaire Betamax. Ashit Gungah, lors de la conférence de presse du gouvernement ce samedi matin 8 juin, affirme que «la population est très en colère contre Navin Ramgoolam et le Parti Travailliste (PTr) » après ce jugement car il y va de l’argent des contribuables. Il a aussi pris pour exemple Dev Virahsawmy qui a claqué la porte des rouges en fin de semaine dans le sillage du jugement rendu dans l’affaire Betamax.

Le ministre du Commerce rappelle que le «communiqué du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) mardi dernier explique que son bureau a avisé le Commissaire de police qu’une enquête approfondie peut être initiée sous la Public Procuremebnt Act». Il dit toutefois noter que le leader du PTr, Navin Ramgoolam, continue de défendre le contrat Betamax pour le transport des produits pétroliers entre l’Inde et Maurice.

Selon Ashit Gungah, «Navin Ramgoolam est en train de dérailler et paniquer». Il estime que les arguments avancés par le leader des rouges après ce jugement démontre que ce dernier «essaie de défendre l’indéfendable». «Quelqu’un doit expliquer le jugement à Navin Ramgoolam», a lancé le ministre du Commerce. «Pour quelles raisons Navin Ramgoolam a-t-il insisté pour qu’une compagnie mauricienne perçoive le contrat? D’abord, a-t-il lu et compris le jugement ? La Cour suprême a conclu que le contrat est illégal. Je pense qu’on doit lui expliquer le jugement», a déclaré Ashit Gungah.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …