samedi , 11 juillet 2020
Hurreeram

Hurreeram vante les nombreux projets du GM

Lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement au Sun Trust, samedi, le Chief Whip, Bobby Hurreeram, a mis en exergue les développements sans précédent que connaît le pays dans tous les secteurs. 

« Nous sommes dans une phase de transformation. Il y a plusieurs projets au pays de même que l’amélioration de la qualité de vie des gens », a-t-il laissé entendre. Dans sa liste des réalisations gouvernementales : la prise en charge des plus vulnérables avec la Negative Income Taxe et l’Income Support Scheme, les nombreux projets routiers et infrastructurels.   Les projets en cours concernent le port et l’aéroport à Rodrigues aussi bien qu’à Maurice et le remplacement de 1600 kilomètres des tuyaux de la Central Water Authority (CWA) Dans le secteur de l’éducation, Bobby Hurreeram a souligné qu’il y aura l’épanouissement des enfants et il faut préparer les enfants pour affronter les défis mondiaux. « Certains disent qu’il y aura des gradués chômeurs avec l’éducation tertiaire gratuite. La population doit savoir qui sont ceux qui sont venus avec des gradués chômeurs. Il y a eu des universités marrons », a-t-il dit.

Il s’est aussi félicité que le taux de chômage soit à son niveau le plus bas depuis ces 16 dernières années. « Il est maintenant moins de 7%. Le taux de chômage est de 6,9% », a-t-il dit. Autre grande réalisation du gouvernement : le Safe City Project avec l’installation de 4000 caméras à travers le pays. Dans le domaine de l’agriculture, il a souligné que le gouvernement est venu avec plusieurs mesures de même que d’autres dans le domaine de la santé.

Le Chief Whip a montré une vidéo à la presse où la ministre des Affaires étrangères de l’Inde, Sushma Swaraj, a accueilli le Premier ministre, Pravind Jugnauth, pour confondre ses détracteurs. Il a égratigné au passage le PMSD qui a perdu son procès en cour pour contester l’anti-constitutionalité de ministre mentor. « La Cour Suprême est venue clarifier les choses. C’est tout à fait constitutionnel qu’il y a un ministre mentor », a-t-il dit.

Le secrétaire parlementaire privé Alain Aliphon, pour sa part, s’est attaqué frontalement au PMSD. « Ce parti a oublié que Rodrigues a connu son autonomie depuis 2002. L’île n’a pas besoin du PMSD. On doit se demander ce qui a été fait dans le secteur touristique quand le PMSD avait un ministre du Tourisme. C’est maintenant que le ‘zoli mamzel’ veut partir à Rodrigues. Il faut laisser les Rodriguais diriger l’île. Le ‘zoli mamzel’ doit se maquiller et de rester à la maison », a-t-il lancé.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pour des solutions financières sur mesure : Afsar Ebrahim lance KICK Advisory Services

Afsar Ebrahim vole de ses propres ailes depuis le 1er juillet 2020. Il a quitté …