dimanche , 4 décembre 2022

Bhai Ahmad est parti accomplir l’umrah : «Je demanderai au Créateur de nous protéger de ce virus»

Bhai Ahmad est un homme comblé. Il est parti passer un mois en Arabie saoudite pour accomplir le Ramadan.

Avant son départ, vendredi dernier, il nous a indiqué qu’il passera deux semaines du Ramadan à Makka et les deux autres à Madina. Bhai Ahmad nous confie qu’il a accompli l’Umrah plus d’une vingtaine de fois mais à chaque fois, la joie de se retrouver au Haraam Shareef le jour du Jummah est décuplée. Cette année, il se dit heureux, car il aura la chance d’accomplir le namaz Taraweeh à Masjid Nabawi sans aucune restriction. « À Makka, malgré le fait qu’on ne pourra pas aller toucher la Kaaba, dans mon cœur, je vais demander au Créateur de nous accorder ses faveurs et d’épargner les humains de ce virus et de cette pandémie qui a assez duré et qui a fait des millions de morts », dit-il.

Comme Bhai Ahmad, beaucoup d’autres Mauriciens ont choisi d’accomplir l’Umrah-Ramadan à Makka en famille et certains seront de retour avant la fête Eid. Muzaffar Ameer, responsable du Hadj et l’Umrah chez Budget Travel, soutient que malgré la levée partielle des restrictions à Makka, des Mauriciens ont décidé de partir en voyage après deux ans d’interdiction. « Morisien konten ale fer Umrah en fami », confie-t-il.

Hadj 2022

L’Arabie saoudite va autoriser un million de pèlerins

Ce n’est pas un retour à l’avant-Covid mais c’est un chiffre en nette hausse. L’Arabie saoudite a annoncé ce samedi qu’elle allait autoriser un million de musulmans, saoudiens ou venant du monde entier, à participer cette année au pèlerinage du Hadj.

Le ministère du Hadj « a autorisé un million de pèlerins, étrangers ou nationaux, à accomplir le Hadj cette année », a-t-il annoncé dans un communiqué. Le gouvernement veut assurer la sécurité des pèlerins « tout en veillant à ce qu’un maximum de musulmans dans le monde puissent accomplir le Hadj», poursuit le communiqué.

Habituellement l’un des plus grands rassemblements religieux au monde, environ 2,5 millions de personnes y ont participé en 2019. Selon l’annonce faite samedi, le Hadj de cette année sera limité aux pèlerins vaccinés âgés de moins de 65 ans. Ceux qui viennent de l’extérieur de l’Arabie saoudite devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures.

Avant la pandémie, le pèlerinage était une source de revenus essentielle pour le Royaume, rapportant quelque 12 milliards de dollars par an. Début mars, il a annoncé la levée de la plupart des restrictions liées à la Covid, notamment la distanciation sociale dans les lieux publics et la quarantaine pour les arrivants vaccinés, tandis que les masques ne sont désormais obligatoires que dans les lieux fermés.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Osman Mahomed en mode réflexion ?

Partira, partira pas ? C’est ce qu’ils sont nombreux à se demander au sujet du …