samedi , 11 juillet 2020
Paul Bérenger

Affaire MedPoint – Paul Bérenger : «En cas de changement, Navin Beekarry sera révoqué»

L’image et la réputation du pays ont pris un sale coup avec l’affaire MedPoint. Telle est l’opinion de Paul Bérenger. C’était lors de la conférence de presse hebdomadaire du MMM à  Ebène, hier. Le leader des mauves est revenu sur le cas MedPoint qui a été entendu par le Privy Council cette semaine. Selon Paul Bérenger, ce serait la première fois dans l’histoire du Commonwealth et du Privy Council qu’un cas impliquant un Premier ministre en poste est jugé.  « Malgré la décision finale qui sera rendue, l’affaire a fait beaucoup de tort à l’image et à la réputation du pays mais surtout à Pravind Jugnauth », considère-t-il.

La présence de Navin Beekarry, directeur général de la Commission anti-corruption (ICAC) à Londres dans le cadre de ce procès a été critiquée par Paul Bérenger. « Apre volte-face l’ICAC, Navin Beekarry divan divan et apre cachette figir », ironise-t-il tout en promettant la révocation du DG de l’ICAC en cas de changement du gouvernement aux prochaines élections mais aussi d’une révision des critères entourant la nomination d’un directeur à l’ICAC.

Un « changement complet » dans le curcus scolaire est aussi réclamé par Paul Bérenger. Pour cela, souligne-t-il, « bizin ena ene kiken ki ena la capacité reguet sa system la ».

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pour des solutions financières sur mesure : Afsar Ebrahim lance KICK Advisory Services

Afsar Ebrahim vole de ses propres ailes depuis le 1er juillet 2020. Il a quitté …