vendredi , 29 octobre 2021
Un mois après la naissance du bébé le pédiatre a constaté cette anomalie cardiaque congénitale et a informé les parents de son état de santé grave.

Zayaan souffre d’une malformation cardiaque : ses parents remuent ciel et terre pour le sauver

C’est un homme écrasé de chagrin mais déterminé à sauver la vie de son unique fils que nous avons eu au téléphone de Mumbai.

Faez Sakabuth, un habitant de Vallé-des-Prêtres, accompagné de son épouse et de son fils Zayaan, âgé de huit mois, a quitté le pays dimanche dernier pour l’Inde afin de faire admettre le bébé à l’hôpital Apollo de Mumbai pour des soins d’urgence. L’enfant, qui souffre d’une malformation du cœur, a perdu du poids et son teint change de couleur en raison des complications.

Un mois après la naissance du bébé le pédiatre a constaté cette anomalie cardiaque congénitale et a informé les parents de son état de santé grave. Ceux-ci ont vite compris la situation et ensemble, ils ont décidé de tout tenter pour sauver la vie de leur unique fils. Selon le médecin, Zayaan aurait également une artère qui se rétrécissait et qu’il fallait se rendre en urgence à l’étranger pour des soins afin de sauver sa vie. Les démarches sont vite enclenchées et le Trust Fund for Specialised Medical Care a déboursé la somme de Rs 800 000 pour que le bébé reçoive les soins nécessaires en Inde.

La Covid-19 complique la tâche

Faez Sakabuth, qui est technicien de pompe à eau, n’a pas les moyens pour payer les frais de l’opération qui s’élèvent à Rs 1,3 million sans compter les autres dépenses. Il nous informe que sa femme, son fils et lui ont quitté le pays dimanche et sont en quarantaine. Dès leur arrivée, des tests ont été effectués sur l’enfant et c’est après 7 jours qu’ils auront les résultats. Le médecin, qui a ausculté l’enfant, a affirmé que son cas était grave. Le plus gros problème que fait face Faez est la pandémie qui fait des ravages en Inde. « Nou pe bizin pren boukou prekotion parski Covid-19 pe fer boukou morts a Mumbai », dit-il.

Pour ajouter aux difficultés rencontrées par Faez, l’administration de l’hôpital Apollo l’a informé qu’il devrait quitter l’hôpital pour se faire héberger dans un pensionnat de famille et qu’il devrait aussi payer les frais des tests de Covid-19. Faez Sakabuth ne sait pas pendant combien de temps il restera à Mumbai. « Mo nepli conner ki pou fer et mo pas capave laisse mo madame tout seul avec Zayaan», laisse-t-il entendre. Il est déterminé à frapper à toutes les portes pour chercher de l’aide afin de réunir la somme manquante. « Mo pas ène dimoune riche et mo péna assez moyen pou banne dépenses et pou paye l’opération. Comme ène papa mo pou fer tout ceki en mo pouvoir pou ki Zayaan gagne so guérison », souligne-t-il.

Il fait un appel à la générosité de ses frères et sœurs à Maurice pour contribuer, selon leurs moyens, à aider un enfant malade. « Allah pou témoin ki ou fine participe dans ène action pou sauve la vie ène enfant malade », dit-il. Vous pouvez verser votre contribution au numéro de compte suivant à la Mauritius Commercial Bank : 000342662937. Vous pouvez aussi appeler Faez Sakabuth au 5885 8417 et il est joignable sur WhatsApp.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Judiciaire : le barreau accueille 26 nouveaux avocats

Le barreau mauricien compte 26 nouveaux adhérents. Ils ont prêté serment le mercredi 22 septembre …