Thursday , 18 July 2024
Environ un millier de pèlerins sont décédés cette année au cours du Hadj.

Trois Mauriciens décédés pendant le Hadj

Trois pèlerins mauriciens partis accomplir le Hadj sont décédés en Terre sainte. Il s’agit de Bibi Shenaz Eydatoulah (60 ans), Bibi Amina Lallmohamed (67 ans) et Abdool Farouk Soobratee (74 ans).

C’est ce qu’a confirmé le président du conseil d’administration de l’Islamic Cultural Centre (ICC), Yousuf Salehmohamed dans un message adressé à STAR. « À ce jour, nous avons recensé trois décès parmi les Mauriciens, soit deux femmes et un homme. Ils sont tous morts de cause naturelle », a-t-il déclaré. Selon ses explications, Bibi Shenaz Eydatoulah et Bibi Amina Lallmohamed seraient mortes à Mina alors qu’Abdool Farouk Soobratee serait décédé à La Mecque. Les trois pèlerins décédés avaient tous retenu les services de Hazrat Bilall Islamic Institute.

Contacté depuis l’Arabie saoudite, Junaid Emambux, un des représentants de ce groupe revient sur le dernier décès, soit celui d’Abdool Farouk Soobratee. Selon ses explications, le septuagénaire aurait commencé à se sentir mal dès lundi 17 juin, après avoir accompli le Hadj. Son cas s’est toutefois détérioré dans la soirée du mardi alors qu’il se trouvait dans sa chambre d’hôtel.

Abdool Farouk Soobratee a été transporté à l’hôpital où il a dû être réanimé. « Inn gagne enn ti batman leker. Finn essay gard li lor laparey mé mercredi linn intekal », indique notre interlocuteur. Les rites funéraires de l’habitant de Vale ont été accomplis le jeudi 20 juin.

Au sujet de Bibi Amina Lallmohamed, Junaid Emambux explique qu’elle est décédée à Mina le dimanche 16 juin. L’habitante de Phoenix venait à peine de rentrer après avoir passé la nuit à Muzdalifah où les pèlerins doivent dormir à la belle étoile. « Nous étions dans le même autobus. Je l’ai d’ailleurs aidée à descendre du bus. Des qu’elle est descendue, elle a regagné la tente réservée aux dames. Elle s’est changée et elle est morte. Linn intekaal devan ban lezot pelerin mem », précise notre interlocuteur. Selon Junaid Emambux, Bibi Amina Lallmohamed souffrait de commodités. «  Li pa ti bien. Son époux et elle passaient le plus clair de leur temps dans leur chambre », ajoute-t-il.

Quant à Bibi Shenaz Eydatoulah, elle a rendu l’âme dans la nuit du dimanche 9 juin, soit peu avant le début du Hadj. Âgée de 60 ans, cette habitante de Beau-Bassin avait entrepris le voyage en compagnie de son époux. Selon ses proches à Maurice, elle était en bonne santé et ne souffrait d’aucune maladie.

Il convient de souligner qu’environ un millier de pèlerins sont décédés cette année au cours du Hadj qui s’est déroulé sous une chaleur insoutenable, la température ayant atteint 51,8°C à Makka.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Interdite de porter le hijab pour suivre une formation : Shalma Auckbaraullee s’en remet à la justice

L’interdiction de porter le hijab pour pouvoir suivre une formation à l’institut Escoffier à Kendra, …