mardi , 2 mars 2021

Shah Peerally, avocat : «Trump est une menace constante pour la planète»

Notre compatriote Shah Peerally, avocat aux Etats-Unis où il s’occupe du dossier des immigrants, répond à nos questions sur la situation politique et sociale dans son pays d’adoption et la mise en accusation de Donald Trump par la Chambre des Représentants, mercredi, pour avoir incité les violences au Capitole.

Quelle est la situation aux Etats-Unis ?
L’Amerique est au bord d’une guerre civile. Les partisans de Donald Trump ne digèrent pas sa défaite et ils ont pris d’assaut le Capitole forçant les législateurs et le personnel à fuir les chambres. Cinq personnes sont mortes des suites de l’émeute. C’est du jamais vu dans un pays qui se targue d’être un modèle de démocratie. Tout peut arriver et personne ne sait ce que Donald Trump mijote.

Que peut-il arriver si Trump refuse de partir ?
Il ne peut pas refuser de partir. Il est cuit et ils vont le botter dehors. Sa seule chance est de faire un coup d’état. C’est ce qu’il à tenté de faire en demandant à ses partisans de descendre dans la rue. Nous constatons qu’il essaie de refaire le même coup cette semaine. Maintenant, le Sénat va voter pour sa destitution et il n’a pas le droit de résister à cette motion. Son objectif est clair : il essaie de créer l’anarchie et d’imposer la loi martiale. Mais une chose est sûre, il n’aura pas le soutien des militaires.

Peut-il déclarer la loi martiale?
Avant tout, il doit avoir le soutien de l’armée. C’est difficile, car des officiers de haut rand ont signé un document d’allégeance pour attester qu’ils ne supporteront pas un coup d’état.

Trump est-il toujours un danger pour le monde ?
Sans aucun doute ! Donald Trump est une menace constante pour la planète. Nous n’avons jamais assisté à pareille situation depuis la guerre de Sécession. Ce que Donald Trump est en train de faire, c’est de soulever la moitié de la population pour créer une « cinquième colonne » à l’intérieur des Etats-Unis. Quand nous regardons de près les gens qui sont à ses côtés, nous voyons des policiers, avocats, politiciens et des gens du Congrès. Deux policiers ont été suspendus et quinze autres font l’objet d’une enquête pour leur comportement lors de l’attaque du 6 janvier. Une femme avait même tenté de tuer Nancy Pelosie, leader de la majorité.

Parlez-nous du 25e amendement de la constitution.
Une chose qui peut être faite pour le faire partir est d’appliquer le 25e amendement. Le 25e amendement est appliqué quand un président est inapte à exercer ses fonctions en cas de défaillance physique ou mentale. Mais cela ne peut être fait que par le vice-président Mike Pence. Ce dernier ne le fera pas. La bonne nouvelle c’est qu’après que la Chambre des Représentants ait voté l’acte d’accusation de Donald Trump pour « incitation à l’insurrection » lors de l’assaut du Capitole du 6 janvier, il revient désormais au Sénat d’organiser un procès en destitution. Le sénateur Mitch Mc Donell, leader des Républicains au Sénat, et Liz Cheney, la fille de l’ancien vice-président républicain Dick Cheney, ont dit qu’ils seraient ravis si le vote de destitution passait. Nous pourrons voir un procès avant qu’il ne parte. Mais cela ne va pas le faire partir immédiatement mais au moins cela va faire baisser la tension. Le procès peut avoir lieu après son départ de la Maison Blanche. S’il est reconnu coupable, il va perdre tous ses privilèges et il ne pourra jamais se porter candidat à la présidence.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Dr Alya’a Samir Borhan, ambassadrice d’Égypte : «Maurice peut se tourner vers l’Égypte pour l’achat des médicaments»

Maurice et l’Égypte ont beaucoup en commun et peuvent tirer profit des accords de libre-échange …