samedi , 15 août 2020
Ruqayah Silar.
Ruqayah Silar.

Ruqayah meurt à cinq jours de son anniversaire

Elle avait déjà commencé à préparer la liste de ses invités pour célébrer son 70e anniversaire le lundi 24 février. Mais le destin en a décidé autrement pour Bibi Ruqayah Silar, 69 ans, qui habitait Morcellement Ameer Meeah, Vallée-des-Prêtres.

Tous ceux qui l’ont côtoyée la connaissaient comme Kala Rookian. Elle était considérée comme une dame très sympathique, joviale et très courageuse. Le jeudi 20 février vers 10h00, son neveu l’avait déposée à l’hôpital Dr Jeetoo. Elle souffrait de douleurs musculaires et a souhaité se rendre à l’hôpital pour se faire examiner. Par la suite, peu après midi, elle s’est rendue à la pâtisserie Nabeel à Plaine Verte pour acheter des gâteaux. Une fois de plus elle a pris l’autobus pour se rendre chez elle. A peine descendue de l’autobus, elle s’apprêtait à traverser la route, quand un adolescent de 16 ans qui se trouvait sur un bolide de 300 cc de la marque Kawasaki l’a heurtée de plein fouet. Projetée sur l’asphalte, Kala Rookian est morte quelques minutes après. Lorsque le Samu est arrivé sur le lieu il a été constaté que qu’elle avait déjà rendu l’âme. Ses funérailles ont eu lieu dans la soirée du jeudi 20 février et elle a été inhumée au cimetière de Riche Terre. L’enquête est menée par la police d’Abercrombie. L’autopsie, pratiquée par le docteur Chamane du Police Medical Office, a attribué le décès à de multiples blessures.

Issue d’une famille de cinq enfants, Kala Rookian avait deux frères et deux sœurs. Comme elle n’a pas d’enfant, elle avait pris à sa charge ses deux neveux et sa nièce qui sont les enfants de sa sœur décédée. « Elle était pour nous plus qu’une mère. Son époux, Farook Silar, et elle se sont toujours assurés qu’on ne manque de rien », nous dit Nawaz.

Depuis plus d’une semaine Kala Rookian et son époux préparaient la liste des invités car elle avait prévu pour ses 70 ans d’inviter le maximum de ses proches. Elle avait même demandé à son époux d’aller passer une commande auprès d’un bandari pour le briani qu’elle comptait servir lors d’un dîner chez elle.

Les proches de la victime demandent à la police de mener une enquête approfondie dans cette affaire. Vu l’âge de l’adolescent, on estime qu’il n’a pas de permis de conduire une moto.

L’adolescent de 16 ans qui est également un habitant de la localité a été sérieusement blessé et a dû être transporté par le Samu à l’hôpital Dr Jeetoo pour recevoir des soins. L’enquête de la police devrait connaître des développements après l’interrogatoire de l’adolescent.

Soulignons que Ruqayah est la treizième personne à périr dans un accident de la route depuis le début de l’année.

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

En pleine saison des mariages : manque à gagner pour les salles, ‘bandaris’, maquilleuses et traiteurs

Des salles de mariage déjà réservées jusqu’en décembre…la maquilleuse qui a déjà un carnet bien …