samedi , 31 octobre 2020

Propagation du coronavirus (Covid-19) : Pravind Jugnauth prévoit un impact conséquent sur notre économie

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, joue cartes sur table. « L’économie mauricienne subira de graves conséquences du coronavirus », a-t-il affirmé hier. L’Etat mauricien prend les dispositions pour rapatrier 14 étudiants qui en ont fait une demande.

«Nous avons de grands défis écono-miques à relever sur le plan local et international. Il y a des imprévus comme le coronavirus qui est apparu en Chine avant de se propager dans d’autres pays. Son impact sur notre économie sera conséquent », a-t-il déclaré, hier, lors du lancement de la campagne d’informations sur les différents services offerts par la Citizen Support Unit(CSU), ‘Ansam avek CSU’, au Citizen Advice Bureau de St-Pierre. « Déjà, Air Mauritius ne dessert pas la Chine et Hong Kong. Le commerce et l’investissement seront affectés », a-t-il poursuivi tout en précisant que cet imprévu vient s’ajouter aux problèmes existants comme le changement climatique, la guerre commerciale et les tensions dans certaines régions du monde.

Le monde des affaires mauricien se montre très concerné par les répercussions du coronavirus sur notre économie. Mardi, une réunion a eu lieu entre acteurs concernés et autorités. Le CEO de Business Mauritius, Kevin Ramkhelawon, indique que les acteurs du secteur espèrent contribuer à la prévention de la propagation du nouveau coronavirus sur notre territoire. « Ce qui est important, c’est que l’information soit relayée et que nous ayons une ligne de communication claire et constante avec les autorités. Les secteurs qui seront les plus touchés si le coronavirus gagne notre territoire sont le tourisme, les banques et les secteurs des Tics, entre autres », selon Kevin Ramkhelawon.

Contrôle strict à l’aéroport

Face à l’ampleur de l’épidémie, le gouvernement a renforcé les mesures préventives à l’aéroport. Ainsi, tous les passagers arrivant sur le territoire seront soumis à un contrôle strict, en particulier ceux en provenance de Singapour où un nombre croissant de cas de coronavirus a été détecté.

Selon le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, la surveillance, la détection et la prévention tant à l’aéroport qu’au port demeurent les éléments clés pour empêcher le virus d’entrer à Maurice. Il a appelé toutes les parties prenantes à collaborer étroitement tout en ajoutant que l’apport de chacun est nécessaire pour contrer le coronavirus.

Centres de quarantaine

92 personnes ont été placées dans les deux centres de quarantaine du pays à savoir, celui de l’hôpital de Souillac et le centre de jeunesse d’Anse-la-Raie, depuis leur entrée en opération en janvier. A jeudi, 34 d’entre elles ont été autorisées à rentrer chez elles après 14 jours en quarantaine, comme le veut le protocole établi par le ministère de la Santé, dans le sillage des mesures de prévention du coronavirus qui sévit en Chine. Actuellement, il y a 36 personnes en quarantaine dans le centre de jeunesse d’Anse-la-Raie et 22 à l’hôpital de Souillac. «D’autres centres de quarantaine pourraient être aménagés si le besoin se fait sentir », a annoncé le ministre de la Santé.

Rapatriement urgent

Quatorze étudiants mauriciens bloqués en Chine font partie d’une liste prioritaire à être rapatriés d’urgence à Maurice. Il s’agit là d’un deuxième exercice de rapatriement de Mauriciens en Chine où sévit le coronavirus récemment baptisé COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé. Ces derniers devront transiter par Dubaï avant de rentrer au pays car les vols directs entre la Chine et Maurice sont temporairement suspendus pour éviter des risques de propagation du virus. Au ministère des Affaires étrangères, on affirme que des modalités restent toujours à être finalisées pour ce deuxième exercice de rapatriement.

C’est hier samedi 15 février 2020, à minuit, que le confinement des 12 Mauriciens en France a pris fin. Ils pourront donc regagner Maurice. Si de leur côté ils affirment qu’aucune date ne leur a été communiquée quant à leur retour dans l’île, une source proche du dossier indique, cependant, qu’ils rentreront dès ce dimanche. L’attente a été longue, voire pénible. Mais c’est enfin la lumière au bout du tunnel pour nos 12 compatriotes mauriciens qui avaient été évacués le 1er février dernier à Aix-en-Provence. Ils étaient pour la plupart des étudiants à Wuhan dans la province de Hubei, l’épicentre du coronavirus en Chine.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Bibi Fazila Marovan vit dans des conditions inhumaines : «Mo souhaiter avant mo mort mo vive couma ène humain»

Comment peut-on accepter de voir un être humain vivre dans des conditions déplorables et inhumaines …