jeudi , 21 octobre 2021

Passionnée des deux-roues : la dernière virée de Rukshar Cadersaib

En route pour aller rendre visite à un ami blessé dans un accident, elle trouve elle-même la mort dans un accident. C’est le destin tragique d’une jeune passionnée de la moto emportée à la fleur de l’âge.

Rukshar Cadersaib, 21 ans, a poussé son dernier soupir sur son lit d’hôpital le vendredi 29 janvier. Ceci après avoir été impliquée dans un accident de la route depuis le mardi 26 janvier 2021. La victime, très connue dans le circuit des passionnés des deux-roues, était surtout une pilote de grosses cylindrées. Rukshar avait toute la vie devant elle et était promise à un bel avenir. Mais le destin en a décidé autrement pour elle.

Chez ses parents à la rue William Stanley, à Plaine-Lauzun, c’est la consternation. Il leur est difficile de penser que la dynamique jeune fille qui croquait la vie à belles dents est partie et ne reviendra plus. Ses proches gardent d’elle l’image d’une fille qui était tout le temps prête à aider et qui ne faisait aucune distinction entre les gens. Fille unique, Rukshar était une vraie battante qui avait plein de rêves. « Nous n’avons pas de mots pour qualifier ce que nous ressentons. C’est très dur. Allah so desizion sa », laisse entendre un proche parent de la victime.

Des projets plein la tête

Après ses études secondaires, Rukshar Cadersaib a suivi des cours dans le domaine de l’hôtellerie et a par la suite travaillé dans le secteur hôtelier. Peu de temps après, elle a rejoint un bateau de croisière et est rentrée à Maurice juste avant le confinement. Il y a deux semaines, elle devait prendre l’avion pour rejoindre le bateau de croisière pour travailler mais s’est ravisée, car elle voulait poursuivre ses études supérieures mais surtout aussi elle devait prendre part à un examen dans le domaine de l’hôtellerie qui lui aurait permis de monter en grade sur le bateau de croisière et d’avoir une augmentation de salaire.

La jeune femme comptait par la suite travailler encore une dizaine d’années. Le temps d’économiser le maximum pour assurer un bel avenir dans son pays natal. Malheureusement, ses rêves se sont brisés avant même de commencer. « C’était une fille ambitieuse et une fonceuse. Elle n’avait pas peur de prendre les décisions qui s’imposaient. Elle va certainement laisser un grand vide dans notre vie et surtout dans la vie de ses parents », se désole un membre de la famille.

Le jour du drame

Rukshar Cadersaib est membre d’un club de motos de grosses cylindrées et avait pour habitude de faire des sorties en groupe. Le jour du drame, soit le mardi 26 janvier, elle était à la maison et a informé ses parents qu’elle irait à Grand-Baie pour rendre visite à un ami qui avait fait un accident de moto un peu plus tôt le matin le même jour. La jeune fille voulait lui rendre une visite de courtoisie pour prendre de ses nouvelles mais malheureusement elle n’a pu arriver à destination.

Il était aux alentours de 12h50 et elle pilotait sa moto un Kawasaki Ninja 300 cc immatriculé 7792 AC quand arrivée à Belle-Vue-Maurel, elle a été percutée par un 4×4 conduit par un chauffeur de 56 ans employé chez Terra Sugar Estate. Elle a perdu l’équilibre et a été propulsée plus loin. La police de Plaine-des-Papayes a été mandée sur les lieux. Grièvement blessée, Rukshar a été transportée par le SAMU à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses. Elle a été admise aux soins intensifs de l’hôpital dans un état comateux. Ses proches gardaient quand même l’espoir qu’elle allait s’en sortir.

Le chauffeur du 4×4 a subi un alcootest le jour de l’accident qui s’est révélé négatif. Après le décès de la victime, vendredi, le chauffeur a été arrêté pour homicide involontaire par la police de Plaine-des-Papayes. Le rapport de l’autopsie conclut que la victime est décédée des suites de ses multiples blessures. Les funérailles de la victime ont eu lieu dans la soirée du vendredi 29 janvier. Elle a été inhumée au cimetière de Pailles.

Hommage sur les réseaux sociaux

Rukshar Cadersaib était très active sur les réseaux sociaux et tous ses amis l’appelaient affectueusement « Ruck Angel ». Depuis l’annonce de l’accident, mardi, des centaines d’internautes ont tenu à apporter leur soutien à la famille à travers des messages d’encouragement notamment sur Facebook. Vendredi, cela a été un choc pour nombre d’entre eux lorsqu’ils ont appris la nouvelle du décès de la jeune femme. Les internautes continuent à rendre un vibrant hommage à la victime. Un proche parent de Rukshar Cadersaib lance toutefois un appel aux internautes de ne pas partager, et ce par respect, les photos et vidéos de la victime sur les réseaux sociaux. « Nous traversons des moments très difficiles. Cela nous fait encore plus de la peine de voir les nombreuses photos de Rukshar sur Facebook, Tik Tok et YouTube. Plutôt, faisons du’as pour elle », dit-il.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Judiciaire : le barreau accueille 26 nouveaux avocats

Le barreau mauricien compte 26 nouveaux adhérents. Ils ont prêté serment le mercredi 22 septembre …