vendredi , 5 mars 2021
La peur fait faire à l’homme des choses terribles.

N’ayez pas peur, n’ayez pas peur

Une nuit, les gens de Médine entendirent un bruit qui les effraya. Ils sortirent donc pour voir d’où cela venait. Ils virent le Messager (saw) qui s’était mis en route devant eux, qui leur dit : « N’ayez pas peur, n’ayez pas peur ». Comme auparavant, dans la cave de Thawr avec son compagnon, Abu Bakr, le Messager (saw) était en danger face à des ennemis sur le point de les retrouver. À leur poursuite pour les empêcher d’atteindre Médine, ces derniers n’avaient qu’à baisser les yeux pour les voir. Le Messager (saw) dit à Abu Bakr qui était tout effrayé: « Ne t’afflige pas, Dieu est avec nous ».

La peur est humaine. Celle d’un danger, d’une maladie, d’une personne, d’une perte d’un bien ou d’un proche… Qui n’a pas ressenti la peur à un moment ou à un autre ? Peur aussi de mourir, de souffrir, du regard des autres, de la solitude, du déshonneur, de la pauvreté, voire de ses propres défauts, manques et faiblesses. Peur de soi-même. La paranoïa également. Des fois, la peur est collective, une psychose peut facilement se répandre surtout avec les dérives des réseaux sociaux de notre temps. Dans une société insulaire, l’effet des rumeurs, soupçons, craintes et doutes s’amplifie en temps réel lorsque les responsables n’interviennent pas pour rassurer et apaiser.

Il y a des menaces réelles, mais il y a des peurs qui ne sont que des constructions de nos esprits. N’empêche que nous ne pouvons faire comme si elles n’existent pas, car nous les vivons, des fois douloureusement. Certaines de ces peurs deviennent des prophéties auto-réalisables, qui peuvent se matérialiser à force que les gens se laissent prendre au piège. Voilà comment des bagarres, des émeutes, des conflits, des guerres même peuvent démarrer quand la peur n’est plus maîtrisée.

Certes, nous dirons toujours qu’il faudra des leaders raisonnables, justes et courageux, des médias qui ne jouent pas aux pyromanes, des forces de l’ordre dignes de ce nom ou encore des acteurs sur le plan social qui éteignent la moindre étincelle qui est détectée. Mais cela ne suffit pas car face à la peur qui peut faire surface aussi sur le plan intime, familial, financier, professionnel, de la santé ou encore communautaire, il nous faut une arme d’une autre nature.

Cette arme, c’est la foi. Dans le monde matériel et matérialiste que nous connaissons, il n’est pas commun de faire référence à la foi comme un moyen de contrer toutes les peurs, voire de gérer des situations où la peur risque de tout déséquilibrer, notre monde et nous-mêmes. Si pour certains il peut s’agir là d’une stratégie de plus, un outil psychologique, le recours à la foi pour d’autres est tout à fait autre chose.

L’exemple du Messager de Dieu (saw) est, pour celui qui croit en Dieu et suit ce dernier, la voie vers le succès dans ce monde et surtout dans l’au-delà. L’épreuve de la peur n’est finalement qu’un moyen que Dieu a choisi pour qu’un être puisse s’approcher de lui. C’est un prétexte afin qu’il réalise que seul Dieu mérite d’être craint. La peur de ce monde n’est rien face à la peur qu’il doive avoir pour ce qui est dans l’au-delà.

Il nous faut reconnaître, valoriser et témoigner la foi en l’Unique, le Protecteur, le Tout Puissant comme un vaccin contre la peur mondaine. Ainsi, par exemple, le Coran est une guérison pour nos cœurs qui ont peur. Récitons, lisons, étudions, méditons et affirmons ainsi, autant que possible, les paroles coraniques. Implorons aussi Dieu avec les mots mêmes du Messager de Dieu (saw) :
« Ô Dieu, épargne-moi leurs méfaits de la façon qui Te plait. »

« Je me mets sous la protection des paroles parfaites de Dieu contre le mal de ce qu’Il a créé »

« Au nom de Dieu, nul ne peut nuire en présence de Son Nom, ni sur terre ni dans le ciel, et Il est Celui qui entend tout, Celui qui connaît tout. »

Par DR KHALIL ELAHEE

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

«Les aventures de Nunu et Wassy» : Raawiya Peerbocus cherche sponsor pour son livre

Beaucoup de jeunes aimeraient se mettre à l’écriture d’un livre ou d’un recueil de contes. …