Friday , 19 July 2024
Nasser Anowar (à dr.) en compagnie du ministre du Hadj et de l’Umrah lors du premier Forum Umrah & Ziyarah à Madinah.

Nasser Anowar, de Green Travel : «Les pèlerins doivent s’assurer que leur opérateur soit en conformité avec les lois»

Nasser Anowar, directeur de l’agence Green Travel, indique d’emblée que nos lois prévoient des actions contre les actes illégaux du titulaire d’une licence d’organisateur de voyage, cela, en conformité avec les règlements de protection des consommateurs, que ce soit dans le cadre du pèlerinage.

Il avance que Maurice dispose déjà d’un cadre juridique pour aider les musulmans à accomplir le devoir imposé par Dieu Tout-Puissant, mis en place en 1981. « Il n’est pas vraiment nécessaire d’avoir des règlements anticonstitutionnels concernant le pèlerinage islamique. Cela dit, il y a un besoin urgent et pressant de prévenir l’ingérence politique dans les affaires religieuses de Maurice », estime-t-il.

Concernant les opérateurs qui abusent de la confiance des pèlerins mauriciens, Nasser Anowar est d’avis que ces derniers doivent en premier s’assurer que toute personne proposant ses services pour l’Umrah soit est en pleine conformité avec les lois. « Cela évitera aux pèlerins un lot de stress en Terre sainte », dit-il.

Par ailleurs, Nasser Anowar indique que Green Travel était la seule organisation commerciale de Maurice fournissant des services de pèlerinage à avoir été invitée et accueillie par le gouvernement saoudien pour participer au premier Forum Umrah & Ziyarah tenu à Madinah en Arabie Saoudite du 22 au 24 avril 2024. « Lors de ce forum, il a été clairement stipulé que seuls les membres participant à ce forum seraient autorisés à mener des activités commerciales liées à l’Umrah dans leurs pays respectifs », souligne-t-il.

Le directeur de Green Travel fait ressortir qu’il a signé l’accord pour la licence ‘Umrah’ auprès du ministère saoudien du Hadj et de l’Umrah lors du forum.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Interdite de porter le hijab pour suivre une formation : Shalma Auckbaraullee s’en remet à la justice

L’interdiction de porter le hijab pour pouvoir suivre une formation à l’institut Escoffier à Kendra, …