mardi , 21 septembre 2021

Houriiyah Tegally, doctorante en virologie : «Le variant n’est pas plus virulent mais sa transmission rapide est dangereuse»

Notre compatriote, Houriiyah Tegally, doctorante en bioinformatique et virologie à l’université du Kwazulu-Natal en Afrique du Sud, est parmi les chercheurs à avoir découvert la nouvelle souche du coronavirus. Elle est actuellement Research Assistant à l’université de Maurice.

Vous êtes doctorante en bioinformatique et virologie à l’université du Kwazulu-Natal en Afrique du Sud. En quoi consiste votre travail ?
Je suis à l’université du Kwazulu-Natal pour mon PhD en bioinformatique et virologie. Je fais partie de l’équipe de recherche de la Kwazulu-Natal, Research Innovation and Sequencing Platform (KRISP) depuis la pandémie de la Covid-19 pour le séquençage et pour chercher comment évoluent les codes génétiques. Chaque semaine, nous faisons des échantillons de 50 à 100 séquençages pour suivre la mutation du virus et comment il se transmet.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du dimanche 26 janvier.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Samad Sairally, président du board de l’ICC : «Ma vision est : ‘ICC vers le peuple’»

Le président de l’Islamic Cultural Centre (ICC), Abdool Samad Sairally, dans le premier entretien qu’il …