mardi , 11 août 2020

Excès de vitesse ou encaissement du trésor

Avec le nombre croissant d’accidents sur nos routes, l’État a raison de pénaliser fortement les automobilistes qui font du rallye. Malheureusement la gent policière voire les motards de l’autoroute ne sont pas toujours présents pour prendre des contraventions aux véritables excès de vitesse.

Cependant, l’État et la police ont trouvé la poule aux œufs d’or. Pour renflouer les caisses de l’État, les policiers basés dans les « stations de police » quittent leur lieu de travail pour ramener quelques contraventions obligatoires chaque jour.

Ainsi, on voit nos policiers jouer aux gendarmes de St Tropez pour se camoufler dans un coin avec un van qui n’a aucun signe voyant de la police garé au bord de la route, le policier maniant la caméra est bien camouflé pour prendre en flagrant délit ceux qui roulent à une vitesse supérieure à 40 kilomètres ou 60 kilomètres. Car, le moyen sûr et efficace de rapporter des roupies par milliers à l’État c’est de se poster près d’une route où la vitesse maximale est 40 ou 60 km/h.

Mais, dites-moi, appelez-vous excès de vitesse une voiture qui roule à 45 kilomètres à l’heure ! Certes, non ! Mais c’est quoi la vitesse  ? Pour la police, ce n’est pas l’allure à laquelle vous roulez, mais le dépassement de la vitesse permise sur la route. Donc, ce n’est pas un moyen de sanctionner les fous de vitesse sur l’autoroute, car la police ne s’y trouve !

On se demande si les policiers n’agissent pas comme de percepteurs de l’État plutôt que de faire respecter la grande vitesse qui dépasse les 100 kilomètres à l’heure.

Ainsi, quand vous roulez à 42 kilomètres à l’heure, là où la limite est de 40, vous allez renflouer Rs 2500 au gouvernement ou encore si vous roulez à 56 kilomètres à l’heure à une limite de 40, vous allez payer Rs 5000, etc.

Mais bon sang ! N’allez-pas discuter avec l’équipe des gendarmes de St Tropez qui vont simplement vous indiquer que vous avez bel et bien dépassé la limite avec preuve à l’appui : la caméra !

Quand va-t-on arrêter ce cirque et mettre des motards sur l’autoroute pour traquer des vrais contrevenants de vitesse qui tuent des innocents ou encore cette cohorte de motocyclistes aux blousons noirs qui roulent à tombeau ouvert sans que les policiers ne les inquiètent.

Que le Commissaire de Police s’en occupe !

Par Dr Hassam Sakibe Coowar

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Les heureux élus du pèlerinage – Wajdan Ali : une Saoudienne de 25 ans guérie de la Covid-19

«Je suis submergé de joie», confie Ni Haoyu. À l’image de ce Chinois, de nombreux …