lundi , 28 septembre 2020

En pleine saison des mariages : manque à gagner pour les salles, ‘bandaris’, maquilleuses et traiteurs

Des salles de mariage déjà réservées jusqu’en décembre…la maquilleuse qui a déjà un carnet bien rempli… la saison des mariages démarre en trombe après la fête de l’Eid-ul-Adha. Cependant ceux engagés dans le domaine parlent d’un manque à gagner assez conséquent à cause d’un nombre restreint d’invités et de reports de mariages à la pelle.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du Star de ce dimanche 09 août 2020. Le journal est aussi disponible en version e-Paper. Découvrez notre espace abonné sur ce lien : https://kiosk.starpress.info/

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Adjoint au maire de Beau-Bassin/Rose-Hill : Nazir Junggee prône une politique participative des citadins

Nazir Mohamad Ameen Junggee a été choisi comme adjoint au maire de la ville de …