Thursday , 18 July 2024

Dans une rivière à Flacq : partie de pêche fatale pour Nazir Banee

Une simple partie de pêche s’est transformée en tragédie près du marché de Flacq. Le corps sans vie de Nazir Banee, 59 ans, a été retrouvé, lundi matin, le 24 juin, laissant ses proches sous le choc.

Nazir Banee, porteur auprès des marchands du marché de Flacq, avait l’habitude de se rendre à la rivière voisine pour pêcher. Ce matin-là, la routine paisible de Nazir a pris une tournure fatale. Selon sa sœur Nazma, une anguille aurait été la cause de la noyade. « Li ti pe dir li pe ale la peche enn gro angui. Angui la finn risse li. Nou pa ti atan pou arive sa », se désole-t-elle.

La nouvelle de la tragédie a laissé la famille de Nazir dévastée. Connu pour son dévouement et sa générosité, Nazir aidait également au marché en tant que marchand de coco. Une autre sœur Masoom, particulièrement affectée par sa disparition, se souvient avec émotion des moments passés avec son frère. « Kan mo ti malad, li ti vinn get moi. Kan nou mama ti malad, li ti pe amen delo coco lopital. Ti enn bon garson sa », avance-t-elle, en larmes.

Issue d’une famille de cinq enfants, Nazir était le dernier de la famille. Il y a cinq mois, il a perdu sa mère. Longtemps séparé de son épouse, il habitait dans la maison familiale et était considéré comme un homme très calme, avec une grande générosité. « Nimport ki sanla ki bizin li dan lendrwa ou mem dan bazar, li ale aider. Zamé li pan finn mank di respect dimoun. Li ti bien konten aide so prosain », disent les deux sœurs.

Générosité

Masoom ajoute que la vie ne sera plus jamais comme avant avec la subite disparition de son frère. « Nimport kot li ti pe trouv moi, li ti pe vin get moi. Li pren mo nouvelle ek nou koz kozer. Li ti touzour la pou aide moi kan mo ti bizin li. Mo finn perdi mo lamé droit. Mo pa pe rod kroir Nazir finn kit nou », soupire-t-elle.

Un proche nous explique que Nazir aimait passer son temps libre à pêcher et qu’il offrait souvent sa prise à ses amis et parfois même à des enfants. Le jour où il est parti pêcher cette anguille, il aurait confié à son ami : « Mo pou ale la peche enn gros angui, mo donn toi pou manze. » Mais le destin a décidé autrement pour lui.

La police de Flacq a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances entourant la noyade de Nazir. Ses funérailles ont eu lieu dans l’après-midi du lundi 24 juin.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Interdite de porter le hijab pour suivre une formation : Shalma Auckbaraullee s’en remet à la justice

L’interdiction de porter le hijab pour pouvoir suivre une formation à l’institut Escoffier à Kendra, …