dimanche , 27 septembre 2020

Corruption à Maurice : ce mal qui gangrène notre société

Détournement, trafic d’influence, conflit d’intérêt, favoritisme… Véritable cancer, la corruption est présente dans toutes les sphères de la société mauricienne. L’affaire de la centrale de St Louis a soulevé de nombreuses interrogations quant à des pratiques douteuses. L’ONU considère, elle, que la corruption est l’un des plus grands obstacles dans la réalisation de ses objectifs de développement durable 2030. Avec un score de 52 points, Maurice est 56e (sur 180 pays) sur le classement de l’indice de perception de la corruption. Des jeunes professionnels partagent leur opinion sur ce fléau sociétal destructeur.

Amiirah Dookhee : «Un manque de protection des lanceurs d’alerte»

Ashwad Tarsoo : «Le GM n’arrive pas à lutter contre la corruption»

Chetan Gukhool : «Pas de solutions rapides à la corruption»

Anas Sakhawoth : «Rendre la commission anti-corruption indépendante»

Mishka Bohoorun : «Le népotisme a aggravé la situation»

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du Star de ce dimanche 28 juin. Le journal est aussi disponible en version e-Paper. Découvrez notre espace abonné sur ce lien : https://kiosk.starpress.info/

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Adjoint au maire de Beau-Bassin/Rose-Hill : Nazir Junggee prône une politique participative des citadins

Nazir Mohamad Ameen Junggee a été choisi comme adjoint au maire de la ville de …