lundi , 15 juillet 2019
Accueil / Actualités / Confusion autour du Hadj 2019 : les dates de départ pas encore finalisées
Hadj 2019

Confusion autour du Hadj 2019 : les dates de départ pas encore finalisées

Showkutally Soodhun va être dépêché par le gouvernement mauricien pour convaincre la direction de Saudi Airlines de mettre à notre disposition des vols qui correspondent aux dates de réservation des hôtels à Makkah. C’est un gros couac dans l’organisation du hadj, cette année. Et aussi pour négocier une baisse du prix du billet d’avion.

À quand une organisation saine, professionnelle et non politisée du hadj  ? C’est la question que se posent bon nombre de musulmans compte tenu du climat d’incertitude qui l’entoure depuis quelques années. L’Islamic Culturel Centre (ICC) donne l’impression d’être incapable de « handle the situation properly ». Même le gouvernement à travers le ministère des Arts et de la Culture paraît dépassé. Année après année, des situations dites cornéliennes surgissent où il faut impérativement faire appel à « un sauveur » en la personne de Showkutally Soodhun.

Cette année encore, l’homme qui semble détenir la clé à tous les problèmes ayant trait à l’Arabie saoudite s’y rendra cette semaine pour trancher le nœud gordien de disponibilité de vols de Saudi Airlines. C’est la réponse donnée, vendredi, par le ministre des Arts et de la Culture, Pradeep Roopun, au député Osman Mahomed qui a soulevé cette question  à l’Ajournement des travaux parlementaires.

Quel est le problème ? Showkutally Soodhun a affirmé dans la presse que « face à des menaces terroristes, des compagnies d’aviation du Golfe sont contraintes de procéder à un ‘rerouting’. » Conséquemment, selon Showkutally Soodhun, cela posera un problème de disponibilité de vols pour les pèlerins mauriciens. Or, un professionnel mauricien en matière d’aviation a tenu à attirer notre attention sur le fait que, selon la presse saoudienne, seulement les vols entre d’une part, l’Arabie saoudite et les émirats Arabes Unis et d’autre part, certains pays d’Asie, ont été « reroute» pour éviter l’espace aérien de l’Iran. « De toutes les façons, cette mesure drastique ne peut pas nous concerner directement car le vol entre Maurice et l’Arabie saoudite n’a rien à voir avec l’Iran qui est au nord de l’Arabie saoudite », fait ressortir ce directeur d’une agence de voyage.

Quel pourrait être alors le réel problème de disponibilité de vols pour les 1500 hadjees mauriciens ? Selon les recoupements de Star auprès de l’ICC, du ministère des Arts de la Culture et du Bureau du Premier ministre, il ressort que les vols programmés par Saudi Airlines ne correspondent pas à la date de réservation des hôtels à Makkah. « Saudi Airlines a mis des vols à notre disposition à partir du 23 juillet. Or, la réservation d’hôtels ne commence qu’à partir du 28 juillet », nous confie un haut fonctionnaire. « On ne pourra pas demander aux pèlerins de payer plus pour plus de jours. Cela prendra la forme d’un scandale. D’où le recours au député Showkutally Soodhun qui a de très bons contacts en Arabie saoudite », ajoute-t-il. Cette incertitude apporte certes de l’eau au moulin de l’Opposition qui compte faire pression sur l’ICC pour que le contrat avec Saudi Airlines soit rendu public.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement compte beaucoup sur Showkutally Soodhun non seulement pour résoudre le problème de vols mais aussi pour qu’il négocie une baisse substantielle du prix du billet d’avion. Cela s’avère important pour le MSM en cette période préélectorale.

Vaccins pour les hadjees

Le samedi 6 juillet prochain, les pèlerins qui se rendront en Arabie saoudite en marge du hadj 2019 pourront se faire vacciner gratuitement contre la méningite dans les hôpitaux régionaux. Cette décision a été avalisée par le Conseil des ministres réuni le vendredi 28 juin 2019.

Mais d’ores et déjà, le Conseil des ministres recommande aux pèlerins de se rendre dans les hôpitaux afin de pouvoir bénéficier d’une vaccination contre la grippe. Quant aux examens médicaux, ils se feront dans les centres de santé les plus proches du lieu d’habitation du pèlerin. À noter que les premiers vols pour transporter les hadjees en Terre sainte sont prévus pour le 23 juillet.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hadj 2019

Hadj 2019 : les dates de départ et de retour finalisées

À dix jours du départ du premier contingent des hadjees pour l’Arabie saoudite, tous les …