Friday , 19 July 2024
L’agresseur de Shahera Banu n’est nul autre que son ex-époux.

À l’Amitié, Rivière-du-Rempart : la Bangladaise Shahera Banu échappe à une tentative de meurtre

Depuis le mercredi 26 juillet 2023, une vidéo choquante fait le buzz sur les réseaux sociaux, montrant un homme poignardant à plusieurs reprises une femme en pleine rue avant de prendre la fuite. Cette tentative d’assassinat a eu lieu à L’Amitié, Rivière-du-Rempart.

La victime, Shahera Banu, âgée de 33 ans et originaire du Bangladesh, travaille à Princess Tuna et réside dans le dortoir mis à la disposition de la compagnie pour les employées. La police de Rivière-du-Rempart a été alertée vers 7h30 et a trouvé la victime, blessée au niveau du ventre et saignant abondamment. Un couteau de cuisine abîmé, mesurant 12 cm, a été retrouvé sur les lieux. Heureusement, les secours sont intervenus rapidement, et elle a été transportée à l’hôpital SSRN où son état de santé s’améliore depuis.

Selon les informations disponibles, l’agression a été perpétrée par l’ex-mari de Shahera Banu. Sur la vidéo, on peut voir l’agresseur attaquer Shahera Banu alors que cette dernière marchait seule le long de la route Royal à L’Amitié. Les images de vidéosurveillance ont grandement facilité l’enquête, car le même jour, une opération conjointe menée par le DCIU Northern sous la direction du sergent Arnasala et le CID de Piton, a permis l’arrestation de deux personnes. Le principal suspect, Md Jahangir Alam, 35 ans et également originaire du Bangladesh, a avoué avoir attendu à l’extérieur du dortoir de son ex-épouse pour la poignarder plusieurs fois. Le suspect a ensuite pris la fuite.

Par ailleurs, le conducteur de la voiture privée utilisée lors de cette agression, un certain Navin âgé de 41 ans, a également été arrêté. Cependant, après son interrogatoire, il a été libéré sous caution, car il prétendait ignorer les intentions criminelles du suspect et déclarait simplement avoir effectué une course pour lui.

Il nous revient que Jahangir Alam et Shahera Banu étaient mariés mais vivaient séparés depuis un an. Le permis de travail du suspect avait été récemment renouvelé, et est valable jusqu’en mars 2025. Il a été placé en détention provisoire jusqu’au 3 août 2023. Actuellement, la police s’efforce de découvrir le motif derrière cette agression brutale. Selon les premières informations recueillies, le principal suspect aurait eu du mal à accepter leur séparation.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Interdite de porter le hijab pour suivre une formation : Shalma Auckbaraullee s’en remet à la justice

L’interdiction de porter le hijab pour pouvoir suivre une formation à l’institut Escoffier à Kendra, …