jeudi , 23 novembre 2017
Accueil / Activités / Zeness exprime toi : programme d’éducation au profit des enfants défavorisés
ZENESS EXPRIME TOI

Zeness exprime toi : programme d’éducation au profit des enfants défavorisés

L’ONG « Zeness Exprime Toi »  a  invité  les représentants de 6 collèges de Curepipe  à présenter  un programme d’éducation et d’aide au profit des enfants défavorisés. Ils sont : Forest Side SSS Boys,  College  Lorette, Curepipe College, Hindu Girls College, College Royal et  Dhunputh Lallah SSS.

Zakil Tarsoo, le fondateur et président de Zeness Exprime Toi, a été  nommé «Ambassador World Literacy Foundation »  (WLF). Il a présenté un programme  ayant pour titre  «National Broad Base Education Program » (NBBEP), aux invités. Ils ont trouvé le projet intéressant et souhaitent l’implémenter dans leurs collèges respectifs.

En quoi consiste le NBBEP ?

Ce programme ambitionne d’aider les étudiants à atteindre une meilleure performance académique et développer des nouvelles compétences. L’organisation des activités pour recueillir des fonds avec le soutien de parrainage sera aussi privilégiée.

Selon le jeune président Zakil Tarsoo, notre système d’éducation pourrait devenir un outil d’ouverture pour beaucoup d’élèves.  D’ailleurs selon une étude, nous avons identifié des lacunes dans notre système éducatif. Elles sont comme suit :

( 1) Le ratio de réussite de Grade 1 à Grade 6 et la Form V (Grade 11) à la  Form VI  (Grade 13) est de 10: 8: 5: 2.

Cela signifie que tous les 10 élèves qui entrent dans la catégorie 1, seulement 8 seront détenteurs de CPE (maintenant AFPC). 5 ans plus tard, seulement 5 sur 10 seront titulaires d’un SC après 11 ans et seulement 2 sur 10  seront titulaires d’un HSC après 13 ans. L’objectif est de passer à une économie à revenus élèves.

(2) Le taux de décrochage dans certains collèges est très élevé, de la Form I à la form V, et au niveau  du SC et HSC. Mais qu’en est-il du nombre de candidats qui participent  aux  examens de Cambridge et le nombre d’étudiants qui avaient rejoint la Form I cinq ans auparavant. Pour certains collèges, le rapport entre le nombre d’admissions  en Form I et le nombre de candidats aux examens de SC présente un écart très important.

(3)  A-t-on fait une bonne provision budgétaire pour le nombre d’écoles pré-vocationnelles » ?

(4) Selon les statistiques 2016, le gouvernement a investi plus de Rs.10 milliards dans notre programme éducatif. Quels en sont les résultats ?

(5) L’employabilité, soit le déséquilibre entre la population active et le marché du travail est également un problème alarmant.

(6) Nous ne pouvons pas rationaliser les frais de scolarité des établissements privés ou les interdire. Il est clair que la situation s’aggravera si nous le faisons, mais nous devons nous assurer que chaque  enfant  ait droit à une bonne éducation et ne soit pas pénalisé en raison de la capacité financière de ses parents.

7) Environ 7% des enfants dans le besoin sont privés d’une bonne éducation en raison de la pauvreté à Maurice.

Le  groupe Jeunesse Exprime Toi souhaite mettre en œuvre  un projet pour une éducation de base. « Dans le passé, certaines organisations comme le Rotary Club organisaient des compétitions inter-collèges pour promouvoir les compétences non techniques. Malheureusement, il est difficile d’organiser des concours inter-collèges parce que cela prend du temps et c’est aussi une grande responsabilité pour les organisations de  faire sortir des étudiants de l’école pendant les heures de classe. Nous remarquons également que très peu d’enfants ont la possibilité de participer à ces compétitions. Par conséquent, nous souhaitons organiser une compétition inter-classes / inter-étudiants », dit-il.

Elles sont :
1) Concours de dissertation
2) Concours de quizz
3) Concours de débat
4) Concours de théâtre
5) Compétition de Slam
6) Concours d’élocution en public
7) Compétition de dessin

« Ces concours peuvent être réalisés dans les locaux de l’école où les étudiants peuvent participer pour développer diverses compétences. Cela aidera l’individu dans sa vie plus tard. Nous offrirons un certificat de participant et un prix aux gagnants. Deuxièmement, nous remarquons que de nombreux étudiants entrent dans un collège avec un très bon résultat de CPE  mais se retrouvent avec un très mauvais résultat de SC », conclut-il.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

refugiés Rohingyas

Mission humanitaire auprès des refugiés Rohingyas – le vécu poignant de Nazihah Hosany : «J’ai aidé une femme à accoucher sous une tente de fortune»

Nazihah Hosany est de retour du Bangladesh après deux semaines passées aux côtés des réfugiés …