mardi , 21 mai 2019
Accueil / Actualités / Yaum-Un-Nabi à St François-Xavier – Maulana Haroon : «Les décisions politiques doivent être prises au profit de la société»
Yaum-Un-Nabi

Yaum-Un-Nabi à St François-Xavier – Maulana Haroon : «Les décisions politiques doivent être prises au profit de la société»

Comme c’est le cas chaque année, le mouvement socio-culturel, Tehreek Shabaab-Ul-Muslemeen, a célébré le Yaum-Un-Nabi (saw) le dimanche 09 décembre 2018 à St François Xavier, Port-Louis.

En début de programme, l’assistance a eu l’occasion d’apprécier des quiraats, des naats et aussi d’écouter des discours d’ordre religieux sur la vie du prophète Muhammad (pssl) et les enseignements de l’islam. Lors de son discours, le maulana Haroon Assen a mis l’accent sur le statut de la femme musulmane selon les enseignements islamiques. Il devait rappeler qu’avant l’avènement de l’islam, les Arabes enterraient vivantes les bébés-filles. Par la suite, le prophète Muhammad (pssl) a commencé à prêcher les valeurs islamiques, dont l’égalité des genres, le droit à l’éducation pour la fille, son consentement en vue du mariage, son droit à l’héritage, entre autres. Ainsi, devait-il insister, la religion islamique est venue corriger des injustices à l’égard de la femme et ce il y a 14 siècles de cela.

Dans la foulée, le khateeb de la mosquée Shan-E-Rasool devait aussi rappeler la place privilégiée à laquelle a droit la maman au sein de la famille. Par exemple, elle a droit à 1/8 de l’héritage du fils. « Les prières d’une mère sont plus puissantes que celles d’une autre personne. Nous devons  toujours nous assurer du bien-être de la maman. Regarder le visage de la mère avec tendresse vaut mieux que le pèlerinage. D’ailleurs, ne dit-on pas que l’accès au paradis se trouve sous ses pieds ? » a-t-il souligné.

Par ailleurs, le chef religieux a évoqué brièvement la reforme électorale. Pour lui, « les décisions politiques doivent être prises au profit de la société en général, du pays et des générations futures ». « L’attention de toute l’île Maurice est braquée sur le Parlement et les Mauriciens prendront note de chaque décision prise par les parlementaires. Toutes les décisions doivent cependant être prises au profit de la société et pour la future génération. Saken bizin assim so responsabilité d’après so conscience », a-t-il déclaré.

Présence remarquée du Premier ministre, Pravind Jugnauth, des ministres Nando Bodha et Anwar Husnoo, du Lord-maire, Daniel Laurent, et des députés Showkutally Soodhun, Shakeel Mohamed, Reza Uteem, Aadil Ameer Meea, Salim Abass Mamode, Roubina Jadoo-Jaunbocus et Osman Mahomed.

Maison de Dawah : appel à la générosité

« Dan ou Bonus Pas Blié Bann Pauvres ». Maison Dawah, à la rue Labourdonnais, Port-Louis organise cette activité pour la cinquième année consécutive. Cette ONG fait appel chaque année à la solidarité envers les Mauriciens moins fortunés.  « En décembre, tous les employés du pays ont un boni de fin d’année. Dans ce contexte, Maison Dawah organise une collecte de produits alimentaires non-périssables à partir de jeudi 20 jusqu’à dimanche 30 décembre 2018, » dit Hossen Kurrimbocus, le président. Des colis seront ensuite faits et distribués à travers Maurice et  Rodrigues. L’objectif fixé : distribuer un colis d’une valeur de Rs 800 à Rs 1000 à quelque 1000 familles. « Alors nous faisons appel à votre générosité pour contribuer à cet acte de solidarité. Nos compatriotes moins fortunés ainsi que leurs enfants seront très contents de cet apport supplémentaire de nourritures pour apaiser leur faim, » poursuit Hossen.  Pour plus de renseignements, appeler le 2136377 ou le 5972 7624.

Yaum-un-Nabi (saw) à Coromandel

La Coromandel Sunnee Hanafee Association a célébré l’Eid Milaad-un-Nabi (saw) au centre communautaire de Coromandel, le dimanche 9 décembre 2018. Quelque 200 personnes étaient présentes pour l’occasion.

La célébration a débuté la récitation de quelques versets du saint Coran ainsi que des naats. Hafiz Sameer de la Jummah Masjid a parlé de l’importance du Yaum-un-Nabi (saw). Il a également mis l’accent sur les qualités du saint Prophète (saw) de l’islam. « Chaque musulman doit cultiver l’amour du prophète Muhammad (saw) », a-t-il dit. De son côté, le vice-président de l’association, Hashim Galamalli, a axé son discours sur les fléaux qui sont en train de ronger notre société. Selon lui, il est important de donner une bonne éducation à nos enfants et de les sensibiliser sur les dangers de la drogue.

Le président de la Coromandel Sunnee Hanafee Association, Fezal Nobeeboccus, s’est réjoui du bon déroulement de la célébration et a remercié tous les membres, proches et amis qui ont aidé à organiser cet événement.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Me Assad Peeroo

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, …