vendredi , 24 novembre 2017
Accueil / Actualités / WMA – Réclamation de redevances : Reza Uteem: «Qu’on accorde un délai aux institutions religieuses»
Reza Uteem

WMA – Réclamation de redevances : Reza Uteem: «Qu’on accorde un délai aux institutions religieuses»

À l’ajournement des travaux parlementaires cette semaine, le député Reza Uteem a adressé une question au Premier ministre-adjoint, Ivan Collendavelloo, sur la réclamation de redevances par la Wasterwater Management Authority (WMA) aux institutions religieuses et charitables.

Il a indiqué que pendant plusieurs années, aucune réclamation n’a été faite à celles-ci quant à l’approvisionnement en eau mais qu’elles recevaient en même temps les factures pour le service de tout-à-l’égout (wastewater). « Il y a eu une convention non écrite entre ces institutions car elles faisaient du travail social et que leur apport avait une répercussion positive sur la société. C’est pour cela qu’elles étaient exemptées jusqu’ici de ces frais. Et puis soudainement, il y a eu des réclamations à plusieurs millions de roupies et ces institutions ont été menacées de coupure d’eau en cas de non-paiement », devait indiquer le député mauve lors de son intervention.

Il a ajouté qu’aucune réclamation ne peut être faite après une période de trois ans pour des paiements qui se font sur une base périodique. « Il faut savoir s’il y a eu un changement de politique par rapport à cette situation. Si le gouvernement ira de l’avant avec la réclamation, qu’on accorde un délai ou un tarif spécial car ces institutions dépendent essentiellement des donations et autres contributions », a-t-il déclaré.

De son côté, Ivan Collendavelloo a indiqué qu’il n’existe pas de « unwritten rule » concernant les frais du service de tout-à-l’égout. « En 2002, suite à une décision du Conseil des ministres, lesdites institutions ont été exemptées des frais pour les travaux de connexion au réseau de tout-à-l’égout ainsi que pour la fourniture d’eau. Cependant, elles devaient s’acquitter des frais pour le service de tout-à-l’égout car c’était le seul moyen pour réguler la consommation en eau et aussi parce que les frais de la gestion des eaux usées sont exorbitantes », a-t-il souligné.

Le ministre de l’Énergie et des Services publics a ajouté qu’en 2012, le ministre des Finances d’alors avait insisté sur le fait que les institutions devraient s’acquitter de ces frais.  « Nous sommes ouverts à toutes les discussions et propositions. Nous allons étudier chaque cas et il est certain que nous accorderons une période moratoire aux institutions », devait faire comprendre Ivan Collendavelloo dans sa réponse.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

ABC Foods et Bakers

60 ans de partenariat entre ABC Foods et Bakers

ABC Foods, distributeur exclusif de la marque Bakers à Maurice, a fêté ses 60 années …