dimanche , 16 juin 2019
Accueil / People / Warda Auckburally et Nusayba Mamodeally : deux Managers qui concilient profession et jeûne
Nusayba Mamodeally et Warda Auckburally
Nusayba Mamodeally et Warda Auckburally

Warda Auckburally et Nusayba Mamodeally : deux Managers qui concilient profession et jeûne

Être Manager au sein d’une entreprise comporte de grandes responsabilités. Cette semaine, nous avons rencontré deux Managers chez Hyvec, à Ébène, et elles nous racontent comment elles concilient jeûne et vie professionnelle.

Habitudes chamboulées

Elles sont belles, ambitieuses et intelligentes… Warda Auckburally, Project Manager chez Hyvec Partners, et Nusayba Mamodeally, Supply Chain Manager chez BlueFire – une filiale du groupe Hyvec, se donnent à fond à leur travail. Durant le mois de Ramadan, elles confient que certaines de leurs habitudes ont été chamboulées mais qu’elles veillent à ce que cela n’ait aucune répercussion sur leurs activités professionnelles. « Nous avons la chance d’avoir des facilités au bureau durant le Ramadan. Tout est fait pour que nous puissions bénéficier de ce mois béni tout en nous adonnant à nos tâches quotidiennes au travail », fait ressortir Warda Auckburally qui est à la base ingénieure électricienne. De son côté, Nusayba Mamodeally avance qu’elle peut compter sur le soutien de ses supérieurs et de ses collègues durant le Ramadan.

Flexibilité au travail

Par ailleurs, Warda Auckburally soutient qu’il y a, en ce mois de Ramadan, beaucoup plus de flexibilité au travail. Si le travail débute à 9h chez Hyvec Partners, plusieurs employés ont la possibilité de commencer plus tôt et ainsi rentrer chez eux à temps pour rompre le jeûne. « Durant ce mois, vu que je me réveille déjà très tôt, je préfère venir au travail à 7h30 ou 8h. Cela me permet de commencer à travailler plus tôt et ainsi rentrer plus tôt que d’habitude à la maison pour pouvoir faire l’iftar en famille. On n’est pas obligé de rester après 16h sauf s’il y a vraiment un travail urgent à compléter. Aussi, comme j’habite Vacoas, cela m’évite de perdre du temps dans les embouteillages», souligne-t-elle et d’ajouter que durant le Ramadan, elle effectue ses «site visits» à Anahita, à Rivière-Noire et à Ébène le matin. En ce moment, Warda aide sa mère, Rukhshana, et son père, Siddick, à préparer le repas du soir.

Bonne planification

Nusayba Mamodeally avance, pour sa part, que ses collègues musulmanes et elle ont l’occasion d’accomplir la prière du Jummah à la Quran House ou à la mosquée de Rose-Hill, les vendredis.
« Au cas où nous n’avons pas eu l’occasion de rentrer à la maison plus tôt pour rompre le jeûne, la compagnie met à notre disposition des gâteaux pour l’iftar.  Nous organisons aussi nos Iftar Parties en quelques occasions », dit-elle. Nusayba raconte qu’après la prière du matin, elle se repose pour ensuite venir au boulot vers 8h45 où une journée chargée l’attend. « Je m’organise pour que je puisse rentrer chez moi pour rompre le jeûne en compagnie de mes parents. Des fois, lorsque j’arrive à rentrer plus tôt, j’aide ma mère à préparer l’iftar et le soir, toute la famille va accomplir le taraweeh à la mosquée Noor-E-Islam », nous dit cette habitante de Le Hochet.

Pour les deux Managers d’Hyvec, concilier leur profession et le Ramadan n’est pas difficile car pour elles, tout réside dans une bonne planification et une gestion adéquate de leurs emplois du temps. « Il est vrai que nous avons de grandes responsabilités au travail mais cela ne nous empêche pas de remplir nos engagements envers le Créateur», souligne Nusayba. Nos deux interlocutrices ont des mots élogieux pour Eshan Chady, patron du groupe Hyvec, qui selon elles, fait de son mieux pour aider ses employés.

Parcours

Après le cycle secondaire au collège Dr Maurice Curée, Warda Auckburally rejoint l’université de Maurice pour des études en « Electrical Engineering ». Elle a travaillé comme consultante chez Pro-Five Consulting Ltd pendant un an et demi avant de rejoindre la BAI. Par la suite, elle a de nouveau travaillé chez Pro-Five Consulting Ltd pour une période de deux ans avant de rejoindre le groupe Hyvec. « Chez Hyvec Partners, j’ai eu l’opportunité de travailler sur le projet de la prison de Melrose et un système de portes électroniques. Mais en six ans, j’ai eu la chance de pouvoir grandir au sein de la compagnie pour passer d’une simple ingénieure à Operations Manager et aujourd’hui Project Manager », souligne-t-elle. Warda est également titulaire d’une maîtrise en « Building Services » de l’UoM.

De son côté, Nusayba Mamodeally a fait ses études en décoration intérieure. Elle a commencé à travailler comme Stock Controller chez Fashion Style pour une période de deux ans et demi avant de faire le saut chez Fashion Heights Ltd. En novembre 2017, elle rejoint le groupe Hyvec comme Stock Controller et grâce à son dévouement et son engagement, elle est promue Supply Chain Manager pour la filiale BlueFire ltd qui distribue les marques telles que Tommy Hilfiger, Armani Exchange, Calvin Klein et Ralph Lauren, entre autres. « À Maurice, nous avons trois boutiques à Bagatelle, une à So’Flo et une autre à Grand-Baie. Le groupe compte également sept boutiques en Afrique du Sud : cinq à Johannesburg, une à Durban et une à Cape Town », dit-elle. En tant que responsable de la chaîne d’approvisionnement, Nusayba doit s’assurer que tout se déroule correctement dans toutes les boutiques.

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Ameerabee Woozeer

Cadeaux personnalisés : le Towel Cake d’Ameerabee Woozeer séduit

Si vous cherchez à offrir un cadeau unique et personnalisé, alors le « Towel Cake …