samedi , 27 mai 2017
Accueil / Actualités / Visite chez Begum Mangalkhan – La Présidente choquée
ameenah

Visite chez Begum Mangalkhan – La Présidente choquée

Suite à notre article sur le sort peu enviable de Begum Mangalkhan, amputée du pied droit et partiellement aveugle qui est prise en charge par son fils de 12 ans, Annas,la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, n’est pas restée insen­sible devant ce drame humain.Ainsi, mardi matin, la Présidente s’est rendue chez Begum Mangalkhan et son fils pour constater de visu et en personne les déplorables conditions dans lesquelles ils vivent. Elle était accompagnée du Principal Parliamentary Secretary, Roubina Jadoo-Jaunbaccus, de Fateemah Meeah Khan, manager de la fondation Currimjee, de Gunny Joonas et son fils, de la fondation Nizamiah, et d’autres représentants d’ONGs qui ont répondu présent à son appel pour aider mère et fils à connaître un peu de bonheur dans leur vie.

Très tôt le matin, des policiers avaient investi le couloir menant à la maison de Begum Mangalkhan. Des centaines de badauds, restés sur la route, assistaient surpris à cette scène inhabituelle. Quand les motards précédant la voiture de la Présidente se sont arrêtés devant l’entrée, les habitants de la rue La Paix ont alors compris que la présidente de la République était venue rendre visite à Begum Mangalkhan. Le sentier menant à la Demeure de Kala Begum était noir de monde. Quand Ameenah Gurib-Fakim est entrée dans la petite cabane mal éclairée, son regard a fait un tour rapide de la pièce. Visiblement choquée, elle a marqué un temps d’arrêt avant de réagir et de s’adresser à Begum. Cette dernière en larmes raconte son calvaire à la Présidente tout en serrant son fils contre elle. Ameenah Gurib Fakim, la voix cassée par l’émotion, a offert des fleurs, un plateau de gâteaux ,des vêtements et un chèque à Begum Mangalkhan. Celle-ci ne cesse de remercier la Présidente et notre journal pour avoir attiré l’attention de la population sur son sort. Les photographes de presse présents ont eu mille difficultés à pénétrer à l’intérieur de la petite chambre. Gunny Joonas console Begum et promet de faire le nécessaire pour la mère et le fils. La PPS Roubina Jadoo-Jaunbaccus prend l’engagement de trouver une place à l’hospice Currimjee en attendant que la Fondation Currimjee construise une maison pour Begum et son fils. La représentante de la Fondation Currimjee indique à la Présidente que le cas de Begum Mangalkhan sera traité en priorité. Ameenah Gurib Fakim baisse la tête quand Begum Mangalkhan lui demande de ne pas séparer son fils Annas d’elle. « Li même ki guette moi, li baigne moi, li donne moi manger et lave mo linge », dit-elle. Ameenah Gurib Fakim est autant choquée qu’agacée quand elle apprend que la pension de cette personne a été supprimée pendant 3 mois. « Sécurité Sociale fine coupe mo pension pendant 3 mois. Voisins ki fine donne moi manger. Kan mo gagne ene lettre après 3 mois zotte dire ki mo pension pou reduire par Rs 4000 », raconte-t-elle à la Présidente. Elle ajoute aussi qu’elle paie un loyer de Rs 2000 pour cette minuscule cabane.

Avant de prendre congé de Begum, la Présidente lui a laissé entendre qu’elle assurera un suivi de son cas afin qu’elle puisse obtenir un meilleur logement.

À l’extérieur, la Présidente a été encore plus bouleversée quand elle a vu de ses yeux un récipient dans une cuvette d’eau dans laquelle Annas fait prendre son bain à sa mère comme mentionné dans notre article dans notre Edition de la semaine dernière. « Ici même mo baigne mo maman avec de l’eau frais à soir », indique Annas.

« Ma visite aujourd’hui ne s’arrête pas là. Je ferai cette action partout à travers l’île pour attirer l’attention sur la face cachée de l’île Maurice .Nous devons pouvoir travailler ensemble pour tirer ces personnes vulnérables de la pauvreté chronique absolue. Nous devons pouvoir attirer l’attention pour que nos citoyens puissent vivre dans des conditions humaines. C’est choquant », a déclaré la Présidente à la presse.

Annas remercie STAR

« Mo remercier la gazette Star ki fine amène Présidente cotte moi. Jamais mo ti pou croire ki li pou trappe mo la main pou donne moi ene support. Mo demande Allah donne zotte courage pou zotte continuer sa travail là. Mo re¬mercier la présidente et tous dimoune ki fine vinne guette moi ce matin », dit-elle. « Mo content ki mo maman pou gagne ene lacaze et nous pou capave dormi lors ene bon lilit. Premier fois mo trouve présidente de la République et li fine caresse mo la tête comme ene ma¬man », nous dit de son côté Annas.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

230517_shawkat_pravind

Préparatifs et bon déroulement : une Task Force sur le Ramadan

Une Task Force sur le Ramadan 2017 présidée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a …