samedi , 18 novembre 2017
Accueil / Actualités / Violence dans le sud : le maulana Shamim Khodadin dénonce l’inaction de la police
maulana Shamim Khodadin

Violence dans le sud : le maulana Shamim Khodadin dénonce l’inaction de la police

Le Regroupement musulman du Sud a tenu une conférence de presse le jeudi 8 août à l’hôtel St George à Port-Louis. Le maulana Shamim Khodadin, président et porte-parole du regroupement, a dénoncé l’inaction de la police quant aux actes de violence perpétrés dans le sud du pays.

Le chef religieux a rappelé que la violence a pris une tournure alarmante dans le sud depuis plusieurs années. Il se dit « choqué » par le fait que la police tarde à agir pour mettre la main sur le gang qui sévit dans cette région du pays.  « Il y a eu le problème survenu au marché de Rose-Belle, puis des membres de plusieurs familles ont été victimes de violence. Une maison a été saccagée. Un homme a été malmené par les malfrats et le poignet de son épouse a été sectionné. À Rose-Belle, Aslam Noursing avait eu les deux poignets sectionnés. Mais rien n’a été fait jusqu’à présent », a tenu à rappeler le maulana Khodadin.

Il ajoute que plusieurs mosquées du sud ont été vandalisées ces derniers temps. « Il y a eu les mosquées de Britannia, Tyack, Rivière-des-Anguilles, Nouvelle-France, Surinam, Chemin-Grenier et la Jummah Masjid de Rose-Belle. C’est de la provocation et cela peut mener à une bagarre raciale », souligne-t-il. Il déplore le fait que tous ces actes de vandalisme sont restés impunis.

« C’est étonnant que deux personnes ont été blessées par balles et que ces actes de violence se sont déroulés devant le poste de police de l’Escalier, mais néanmoins la police n’a toujours pas mis la main sur les coupables. Plusieurs personnes connaissent l’identité des coupables, mais seule la police l’ignore », dit-il. Le maulana Shamim Khodadin se demande également pourquoi le gouvernement et la police n’appliquent pas la Prevention of Terrorism Act (PoTA) dans cette affaire. « Cette loi est-elle réservée à une seule communauté ? », se demande-t-il.

Les membres du Regroupement musulman du Sud lancent ainsi un appel au Premier ministre, Pravind Jugnauth, et au Commissaire de police, Mario Nobin, pour mettre fin aux agissements du « gang du sud ». « On souhaite rencontrer le PM au plus vite et essayer de trouver une solution aux problèmes dans le sud. Nous avons des révélations à lui faire et nous savons qu’il est prêt à tout pour mettre de l’ordre dans le pays », souligne le maulana.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

cyclone

Météo – Summer Outlook : entre six et huit cyclones attendus

Le Summer Outlook de la station météorologique a été présenté lors d’une conférence de presse …