mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Actualités / Victime de vol : Bhai Idriss, malvoyant, tué pour Rs 2000
Victime de vol
L’attaque a eu lieu à l’étage

Victime de vol : Bhai Idriss, malvoyant, tué pour Rs 2000

Bhai Idriss avait reçu un violent coup à la tête et il en est mort deux  semaines après. Un sentiment de colère prévaut au sein de la famille Abdul Raman qui réclament justice.

Le vendredi 23 novembre 2018, tous ses proches étaient partis pour accomplir la grande prière (Jummah). Au même moment, Idriss Abdul Raman, 78 ans, luttait pour sa vie. Un voleur s’est introduit chez lui à la rue Couvent de Lorette, Eau-Coulée et a commencé à le frapper brutalement. La victime qui souffrait de cécité a succombé à ses blessures deux semaines après, soit le vendredi le 7 décembre 2018. Selon le rapport de l’autopsie, la victime a succombé à une fracture du crâne. Le suspect, Abdallah Elahee, un soudeur de 28 ans, habitant la localité,  a été arrêté.  Lors de son interrogatoire, il a reconnu avoir «bousculé» la victime.

Issu d’une famille de cinq enfants,  quatre frères et une  sœur, Bhai ldriss était l’aîné de la famille.  Cet ancien employé du ministère de l’Agro-industrie,  était veuf depuis 13 ans. Ses deux filles se sont mariées et il vivait seul. Il est aussi grand-père de trois petits-enfants.  Bhai  Idriss occupait le premier étage d’une maison tandis que son frère Shahid habite au rez-de-chaussée. Ses proches nous racontent que c’est la cinquième fois qu’il est victime de vol. La semaine dernière il a perdu Rs 22 000. « J’ai dit à mon frère de se méfier d’Abdallah qui a l’habitude de venir chez lui pour effectuer des travaux de métallurgie. Mais Idriss ne m’a pas écouté. Li dire moi non li kone li pas pou fer ene chose pareil. Même la police fine vini la semaine dernière et zot pas trouve trace effraction. La police dire pas trouve aucaine trace ki fine casse kitte chose ; tout paraitre dan l’ordre dans la caze la. La veille li fine demane moi tire cash pou li avoye so zenfan dehors. Kan mo dire mo soupçonne Abdallah, mo frer dire moi non li pas pu fer ene affaire kume sa. Li travaille kote moi », nous dit Shahid.

Bhai Idriss est malvoyant depuis une vingtaine d’années. Pourtant, il se débrouille par lui-même. Il faisait toutes ses tâches ménagères. Il préparait lui-même ses repas. Durant le Ramadan, il préparait même des farathas qu’il distribuait à ses proches.  Mais, le vendredi  23 novembre  2018, Abdallah est venu chez lui pour lui réclamer de l’argent. Bhai Idriss voulait lui donner Rs 2000 mais il n’était pas satisfait et réclamait encore plus. Idriss lui a indiqué où sont rangées des pièces de monnaie. Le voleur prit la peine de remplir son sac avant de prendre la fuite. D’ailleurs, une caméra de CCTV chez un voisin montre clairement le suspect en train de partir avec un sac. Il a été aussitôt arrêté par l’Anti-Robbery Squad de Curepipe et est passé aux aveux.

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah : «Nous fine faire boucoup sacrifices pou alle accomplir hadj»

Le hadj, un des cinq piliers de l’islam, est obligatoire au moins une fois dans …