samedi , 20 juillet 2019
Accueil / Actualités / victime de la vengencede son ex-époux : destin tragique d’une Mauricienne en Angleterre
Sana Muhammad
Photo: Irish Daily Mail

victime de la vengencede son ex-époux : destin tragique d’une Mauricienne en Angleterre

La mort tragique d’une Mauricienne enceinte de huit mois dans sa maison de Newbury Park  a jeté l’émoi dans la population. Elle a été abattue par une flèche d’arbalète tirée par son ex-mari.
Devi Unmathallegadoo, 35 ans, était connue sous le nom de Sana Muhammad après s’être convertie à l’islam lorsqu’elle avait épousé Imtiaz Muhammad, il y a environ sept ans. Elle a eu trois enfants âgés de 12, 14 et 18 ans avec son ancien partenaire et deux filles âgées de deux et cinq ans avec Imtiaz Muhammad.

Blessée à l’estomac par la flèche d’arbalète le lundi 12  novembre aux alentours de 7h30, la jeune femme devait accoucher dans 4 semaines. C’est aux alentours de 7h40 ce jour-là que la police a reçu un appel pour signaler des troubles survenus chez Sana à son domicile à Applegarth Drive. Une fois sur le lieu, la police découvre Sana avec une flèche enfoncée dans son estomac qui lui avait même touché le cœur. Des officiers et des ambulanciers paramédicaux se sont rendus sur place et ont procédé à une césarienne d’urgence pour sauver la vie de l’enfant à naître de Sana Muhammad. La césarienne s’est bien passée et l’enfant a pu avoir la vie sauve. Mais en route pour l’hôpital la victime a rendu l’âme. Elle laisse derrière elle son mari Imtiaz et six enfants, y compris le nouveau-né prénommé Ibrahim par son père.

Les membres de la communauté se mobilisent pour soutenir son mari et ses six enfants. Ainsi une page  GoFundMe visant à collecter £10 000  pour la famille de Sana a été créée par un ami qui la connaît depuis 2010. Car son mari, Imtiaz, va devoir élever seul six enfants.  « Nous voulons faire quelque chose du fond du cœur. Nous le faisons pour ses enfants », dit un proche.

Mohamed Omer, de Gardens of Peace Muslim Cemetery de Hainault, a déclaré que le cimetière avait offert d’organiser les obsèques de Sana gratuitement.

Le meurtrier, Ramanodge Unmathallegadoo, 50 ans,  un sans domicile fixe, a comparu devant le tribunal d’Old Bailey sous une inculpation de meurtre, jeudi 15 novembre. Il a expliqué qu’il était venu pour tuer Imtiaz Muhammad ce jour-là et que la flèche n’était pas destinée à son-ex épouse.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …