jeudi , 22 août 2019
Accueil / Actualités / Vallée-Pitot : Crainte d’épidémie de malaria
Osman Mahomed

Vallée-Pitot : Crainte d’épidémie de malaria

L’état du terrain de l’école Surtee Sunnee ne cesse d’incommoder les habitants de la localité depuis plusieurs mois. Ils craignent même une épidémie de malaria. « Je ne savais pas que le problème est d’une telle envergure. Je n’ai rien vu à propos de ce problème sur les réseaux sociaux ». C’est ce que nous a répondu le PPS Vikash Oree quand nous l’avons sollicité pour une réaction. Le PPS Oree nous affirme qu’il prendra en main ce dossier ce mardi.

Il fera de son mieux pour résoudre le problème le plus tôt possible. Pour le député Osman Mahomed, cela est scandaleux.  Deux mois et demi de cela, le 30 octobre 2018, il a soulevé ce cas au parlement.  Il déplore le manque d’intérêt des autorités pour la circonscription no 2. Les habitants se plaignent des odeurs nauséabondes.  Les forces vives ne savent plus à quelle porte frapper. Le travailleur social, Nizam Nasroolah, utilisait ce terrain pour entraîner les enfants de la localité sur la pratique du football. Plusieurs plaintes ont été enregistrées à la Wastewater Management Authority (WMA), à la CWA, au ministère de l’éducation et à la municipalité de Port-Louis sans résultat.

Les techniciens de la WMA sont venus faire un constat de la situation et ont fait pomper l’eau putride. Mais après une semaine, l’eau usée  continue d’envahir le terrain. Les parents  des enfants qui fréquentent  cette école ne comprennent pas pourquoi ce problème s’éternise.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Eid en Afrique

Eid en Afrique : Voyage entre traditions et coutumes

Nous vous emmenons à travers ce reportage sur le continent africain afin de découvrir comment …